Analyse
L’allemagne en confiance il y a 4 ans - jeudi 21 mars 2013

L’indice allemand ZEW, qui mesure la confiance des investisseurs, a connu une nouvelle hausse au mois de mars et est à son niveau le plus élevé depuis trois ans.

Impact chypriote limité

Le gros de cette mesure a certes été réalisé avant que le plan de sauvetage chypriote ne soit connu. Mais tant la glissade très contenue de l’euro que la faiblesse de la réaction sur les marchés de la dette portugaise, espagnole ou italienne semblent indiquer que la contagion que craignaient les marchés n’aura pas lieu. Et vu de plus le poids limité de l’économie chypriote (0,2 % de l’économie européenne), il y a fort à parier que l’impact de cette crise sur la zone euro sera limité.

Faut-il investir dans la zone euro pour autant ?

Non. Globalement, les marchés boursiers du continent nous semblent plutôt chers (même si certaines actions, comme p.ex. Deutsche Post, valent le détour), nos économies n’offrent pas de perspectives séduisantes et l’euro reste cher face à toutes les grandes devises étrangères, rendant les actifs libellés en USD, GBP, ou CNY plus intéressants.
Nous vous incitons donc à diversifier vos placements à l’extérieur de la zone euro.
Consultez notre stratégie.

 

Partagez cet article