Analyse
Industrie européenne à la peine ? Allez voir ailleurs… il y a 4 ans - jeudi 11 avril 2013

Le mois de février a été néfaste pour l’industrie européenne.

En février, la France, l’Italie et l’Espagne, deuxième, troisième et quatrième plus grandes économies de la zone euro, ont connu un recul de leur activité manufacturière de respectivement 2,8 %, 3,8 % et 6,5 % par rapport à un an plus tôt. En cause, une demande anémique et une perte de compétitivité face à l’Allemagne.

 

Faut-il pour autant éviter l’industrie européenne ? Pas complètement.
Nous conseillons d’acheter les actions de certaines entreprises industrielles : GDF Suez, Veolia Environnement, Nyrstar, Deceuninck, Agfa-Gevaert, Bouygues, Tubacex, Melexis.

 

Mais à côté de cela, malgré la méforme de l’économie européenne, l’euro s’est approché de 1,31 USD et vaut 130 JPY. Un niveau surévalué qui doit inciter l’investisseur à aller voir ailleurs.
Les actions britanniques, américaines et chinoises constituent le gros de notre portefeuille de base, suivies par les Bourses suédoise, suisse, et indienne.

Partagez cet article