Analyse
Zone euro toujours en récession il y a 4 ans - jeudi 16 mai 2013

Au premier trimestre, l’activité économique dans la zone euro a de nouveau reculé.

Pour l’investisseur européen, les opportunités sont donc toujours surtout à chercher en dehors des frontières de la zone euro.
Consultez
notre stratégie.

 

L’activité économique dans la zone euro a reculé de 0,2 % au premier trimestre par rapport au trimestre précédent. Ce n’est pas une surprise et c’est la sixième baisse trimestrielle. La précédente récession, pendant la crise financière de 2008-2009, n'avait duré que cinq trimestres. Sur base annuelle, la récession s’intensifie (-1 % contre -0,9 % au quatrième trimestre 2012). Elle touche aussi un plus grand nombre de pays. La France et la Finlande sont aussi touchées (en plus de l’Espagne, l’Italie, Chypre, les Pays-Bas, le Portugal et la Slovénie). L’Autriche, l’Allemagne et la Belgique l’évitent encore, mais l’Autriche stagne et la croissance est très faible (+0,1 %) en Belgique et en Allemagne.
Et il est difficile de voir une lueur d’espoir. Avec un taux de chômage record, la consommation des ménages est déprimée, ce qui limite la production des entreprises et leurs projets d’investissements.

Partagez cet article