Analyse
Retour du chaos en Egypte il y a 4 ans - jeudi 4 juillet 2013

L'armée égyptienne a destitué le président Mohamed Morsi et suspendu la Constitution.

Le retour de la stabilité n’est pas pour tout de suite.
Dans l’attente de jours meilleurs, conservez le tracker Egypt Index ETF.

 

Le premier président égyptien, démocratiquement élu l’année dernière, a été arrêté. D'autres responsables des Frères musulmans, vainqueurs de toutes les élections depuis la chute de Moubarak en 2011, également.
Un coup d’Etat miliaire qui met fin au processus devant transformer l’Egypte en démocratie, replonge le pays dans l’incertitude et complique la situation économique, déjà catastrophique.
En effet, privée de la manne touristique depuis le début des troubles sociaux il y a plus de deux ans, l’économie égyptienne est au bord du gouffre. Les caisses de l’Etat sont vides et les importations de base pour nourrir la population (céréales…) ne sont financées que grâce à certains prêts, notamment du Qatar.
Il faut donc au plus vite assurer la stabilité politique et sociale, pour faire revenir les touristes, les investisseurs étrangers et relancer l’économie.
Mais, alors que les Frères musulmans sont la première force politique du pays et que l’opposition est très morcelée, il sera difficile de trouver un consensus.

Partagez cet article