Analyse
Nouvelle baisse des taux en Australie il y a 4 ans - mardi 6 août 2013

La Reserve Bank d’Australie a choisi de baisser ses taux directeurs de 2,75 à 2,5%.

Suite aux précédentes baisses de taux, le dollar australien a déjà perdu 14 % face à l’euro et au dollar américain. Mais il reste cher. Nous restons toujours à l’écart de l’obligataire d’Etat australien (malgré sa note AAA), ainsi que de la Bourse de Sydney, qui est certes correctement évaluée mais qui souffre du passage à vide des matières premières.
Si le dollar australien poursuit sa dépréciation, ces actifs pourraient cependant réintégrer
nos portefeuilles ces prochains mois.

Le niveau maintenant atteint par les taux est le plus bas que le pays ait connu depuis un demi-siècle et, bizarrement, la baisse a lieu alors que le pays est en campagne électorale, période pendant laquelle les banques centrales se gardent souvent de modifier leur politique.

Mais si la Reserve Bank a décidé d’agir, c’est parce que l’économie croît toujours à un rythme inférieur à son potentiel et que le chômage est en hausse, et que dans le même temps, l’inflation ne pose pour l’instant aucun problème (à 2,4 % elle est largement en ligne avec l’objectif).
En baissant ses taux, la banque centrale entend diminuer l’attrait des obligations australiennes et affaiblir ainsi le dollar australien, ce qui sera favorable aux entreprises non-minières, dont la compétitivité internationale est actuellement mise à mal par le niveau élevé du dollar.

 


Partagez cet article