Analyse
USA : durcissement monétaire pas pour demain ! il y a 4 ans - vendredi 2 août 2013

Le Président de la Réserve fédérale a continué de rassurer les investisseurs à l’issue du comité de politique monétaire du 31 juillet.

Pour l’ensemble de 2013, la Fed prévoit toujours une de croissance de 2,3 à 2,6 %. L’économie américaine pourrait nous réserver des bonnes surprises ces prochains mois.
Nous sommes toujours favorables à un investissement aux USA, en
actions ou en sicav d’actions.

 

Lors de sa récente conférence de presse, Bernanke a mis l’accent sur la faiblesse des pressions inflationnistes. Il a ainsi réaffirmé que le changement de cap monétaire n’était pas pour demain et que l’ajustement sera de toute manière très graduel.

 

En plus de la faible inflation, les autorités monétaires américaines citent également la «modeste» croissance pour justifier le statu quo. Et effectivement, l’économie américaine, tout en restant sur de bons rails, manque quelque peu de dynamisme.
Au deuxième trimestre, le PIB américain a progressé de 1,7 % (après +1,1 % au premier trimestre 2013 et +0,1 % au quatrième trimestre 2012).
La faiblesse de la croissance s’explique par plusieurs facteurs. D’abord la baisse des dépenses publiques, décidée pour réduire le déficit. Ensuite la hausse des importations. Enfin, la faiblesse des investissements (due à l’incertitude économique mondiale), ainsi que la relative faiblesse de la consommation des ménages (qui souffre de la hausse des prélèvements sur les salaires).

Partagez cet article