Analyse
La semaine en Bourse il y a 3 ans - vendredi 20 septembre 2013

Les places financières se sont montrées euphoriques après l’annonce par la banque centrale américaine de continuer sa politique monétaire accommodante.

Marchés

Le Stoxx Europe 50 et le S&P 500 ont gagné 1 à 2%. Les marchés émergents ont également répondu très positivement. L’indice Bel 20 affichait une progression hebdomadaire de 1,6 % ce vendredi en début d’après-midi.

 

Forte hausse également des marchés obligataires. Aux USA (qui se finance à 2,7 % à 10 ans contre 3 % en début de mois) mais aussi dans les pays émergents. Les taux obligataires des pays émergents sont en forte baisse. De quoi offrir à des pays tels que l’Inde ou le Brésil une belle opportunité pour procéder aux réformes dont ils ont besoin.

 

L’euro est l’autre grand gagnant de la semaine. Après avoir terminé la semaine précédente aux alentours de 1,33 USD, il a approché les 1,36 USD. Profitez-en pour acheter des actifs étrangers. La Bourse américaine est toujours prometteuse. Les marchés émergents aussi.

 

Actions

Les secteurs les plus dépendants de la conjoncture (non ferreux, acier) ont bien bénéficié de l’annonce de la Fed.
Achetez Rio Tinto, Schnitzer Steel et ArcelorMittal.
Le secteur bancaire a aussi bien grimpé.
A contrario, les secteurs plus défensifs (pharmacie, télécoms) sont restés stables (ils restent cependant intéressants pour le long terme).

 

– Adidas (vendez) a réduit ses prévisions de bénéfice 2013.
– Barclays (conservez) fait état de revenus en baisse pour juillet et août.
– Philips (vendez) affiche un plan de croissance trop peu offensif pour donner un élan au cours.
– Belgacom (conservez) a un peu souffert des rumeurs d’espionnage de services secrets étrangers et des conflits d’intérêts pour son désormais ex-président.
– Thrombogenics (vendez) a dégringolé depuis la publication des premiers chiffres de ventes du Jetrea mais les spéculateurs à la baisse restent très actifs.
– Ageas (conservez) est resté stable, malgré son intention de restituer une partie de ses liquidités à l’actionnaire au cas où il ne trouverait pas d’acquisitions intéressantes.
– Ackermans & van Haaren (conservez) a annoncé sa montée dans le capital de CFE (conservez) par une opération complexe lui permettant de devenir le seul patron du dragueur DEME. L’opération stratégique a réjoui les actionnaires de CFE et fait grimper le cours de CFE de 15 % ce vendredi. La menace d’une OPA de Vinci sur CFE s’évapore et le fait que 100 % de DEME soit désormais logé dans CFE diluera les mauvais résultats des activités construction de CFE.
– Exmar (achetez) a reculé de 3 % sur la semaine. C’est moins que le montant du dividende intérimaire (0,45 EUR net) détaché le 19 septembre et qui sera payé ce 23 septembre.

 

A l’agenda

– Lundi 23 : premier indicateur de l’activité économique en Europe pour septembre
– Mardi 24 : climat des affaires en Allemagne, confiance du consommateur américain, Zurich Insurance et Barclays rencontrent les investisseurs, indicateur immobilier aux USA
– Mercredi 25 : Adidas rencontre les investisseurs, assemblée générale de Colruyt
– Jeudi 26 : résultat annuel d’Accenture, PIB du deuxième trimestre aux USA et au Royaume Uni

Partagez cet article