Analyse
Retour de la croissance en Europe ? il y a 4 ans - mardi 3 septembre 2013

Même si l’activité en Europe se redresse, la croissance économique aura bien du mal à dépasser durablement 1 % à court et moyen termes.

Globalement, les Bourses du Vieux Continent ne sont pas bon marché, raison pour laquelle elles ne figurent pas dans nos portefeuilles.
Si vous êtes amateur d’actions individuelles, quelques actions valent néanmoins le détour.
Actions de la zone euro à l’achat.
Actions belges à l’achat.

 

Renforcement de l’activité

Après une longue période où l’activité n’a cessé de chuter en Europe, la tendance est aujourd’hui en train de s’inverser. Pour preuve, l’indice PMI, qui reflète la confiance des directeurs d’achats des entreprises européennes, dépasse le seuil de 50 – la frontière entre contraction et expansion de l’économie – dans de nombreux pays.

 

Si l’Allemagne est au plus haut depuis plus de deux ans à 51,7 points, les Pays-Bas (53,5 points), l’Autriche et l’Irlande (52 points) font encore plus fort. Mieux, l’activité se redresse aussi en Italie (51,3 points) et en Espagne (51,1 points), deux pays marqués par la crise. Enfin, même si les 48,7 points enregistrés en Grèce montrent que l’activité est encore en contraction, il s’agit aussi du meilleur résultat enregistré par les entreprises helléniques depuis près de quatre ans. Le bout du tunnel n’est apparemment plus bien loin.

 

Encore de grosses difficultés

Ces bonnes nouvelles ne peuvent toutefois pas faire oublier que l’Europe reste en proie à un marché du travail sinistré, alors que l’érosion du pouvoir d’achat des ménages pèse sur la consommation dans bon nombre de pays. La dynamique de croissance européenne dépend donc des exportations, un constat plutôt inquiétant à l’heure où la plupart des économies émergentes connaissent un net ralentissement…

Partagez cet article