Analyse
Brésil : hausse du taux directeur il y a 3 ans - jeudi 28 novembre 2013

Pour la sixième fois consécutive, la Banque centrale du Brésil a relevé son taux directeur de 0,50 %. Il est à présent de 10 % (contre 7,25 % en avril dernier).

Investir dans les actions brésiliennes est plus que jamais réservé aux investisseurs n’ayant pas peur du risque et dans une optique de long terme. Dans un portefeuille suffisamment dynamique, avec un horizon de 10 à 20 ans, vous pouvez consacrer maximum 5 % de l’avoir investi aux sicav Amundi Funds Equity Brazil – AU et BNY Mellon Brazil Equity A EUR.

 

L’inflation au Brésil est toujours proche de 6 %, stimulée par l’effondrement de la devise et un déficit budgétaire grandissant. Pour la ramener vers l’objectif officiel de 4,5 %, les autorités monétaires procèdent à un nouveau resserrement monétaire.

 

Une constatation qui souligne le cuisant échec de la Présidente Dilma Roussef, à la veille des élections de 2014. La baisse du loyer de l’argent, centrale dans sa stratégie, n’a pas empêché l’économie brésilienne de ralentir (croissance de 7,5 % en 2010 mais de 0,9 % en 2012…) et a ravivé le récurrent fléau de l’inflation.

 

A présent, avec une économie en berne et un taux directeur à deux chiffres, les perspectives de l’économie brésilienne se détériorent. La hausse du loyer de l’argent ralentira les investissements en infrastructures dont le Brésil a tant besoin. La pleine exploitation du potentiel économique du pays est à nouveau reportée.

Partagez cet article