Analyse
La semaine sur les marchés il y a 3 ans - vendredi 22 novembre 2013

Même après la fin des exceptionnelles mesures de soutien de la Fed, les taux directeurs devraient rester durablement bas. Une perspective qui a contribué au sentiment positif en Bourse.

Les marchés

Confirmée par le compte-rendu de la dernière réunion de la banque centrale américaine, la perspective du ralentissement prochain des politiques de soutien à l’économie a été longuement digérée par les investisseurs. Il en ressort que le taux directeur restera bas, même après la fin des mesures. Après un début de semaine dans le rouge, les marchés américains se sont redressés à l’occasion d’indicateurs rassurants sur la santé de l’économie du pays. Vendredi midi, le S&P 500 et le Stoxx Europe 50 restaient inchangés sur la semaine.

 

Les secteurs et actions

– Le maintien de taux durablement bas a profité aux valeurs financières américaines comme Bank of America, Nasdaq OMX et BlackRock. Trois valeurs à conserver. Le secteur bancaire européen est resté stable. Hausse de 0,7 % pour l’assurance.
– Les changements attendus dans les politiques de la Fed continuent de peser sur l’or, qui a reculé sous les 1 250 USD l’once. La hausse des taux à long terme aux Etats-Unis rend moins intéressante la détention de ce métal précieux. Le secteur des métaux précieux a cédé ±5 %.
– Devant ses investisseurs, Corning (achetez) a réitéré ses projections de résultats pour le 4ème trimestre. Il s’est aussi déclaré confiant dans sa capacité à faire croître le bénéfice par action en 2014 et 2015 après le récent accord signé avec Samsung.

 

En Belgique

Dans ce contexte, la Bourse de Bruxelles a plutôt moins bien presté que ses consœurs. Ce vendredi en début d’après-midi, le bilan hebdomadaire se soldait par un recul de 1,5 %.
– A contre-courant, Belgacom (conservez), qui n’a aucunement pâti de l’éviction de son CEO, gagnait 1,7 %.
– Delta Lloyd (achetez) a décidé de privilégier sa solvabilité plutôt que sa politique de croissance régulière (+3 % par an) du dividende. Celui-ci devrait néanmoins rester stable (rendement brut de 6 %). Le cours a bien réagi.
– KBC (conservez) n’a pas profité des opérations menées par ses deux actionnaires de référence Cera et KBC Ancora qui ont cédé 5,4 % du capital du banque-assureur. Une bonne nouvelle pourtant, car la manœuvre permet d'améliorer sa solvabilité. Le produit des ventes est en effet utilisé pour réduire leurs dettes, surtout envers KBC Banque.
– Gimv (achetez) est resté stable après avoir publié bons résultats semestriels (exercice clos au 31 mars). Le dividende devrait rester stable dans les années à venir (rendement 4,9 % net).
– Roularta (vendez) a une nouvelle fois déçu et le cours a dévissé de plus de 10 %. Les activités françaises sont à la peine et une lourde provision (pour un litige juridique) viendra grever les résultats 2013.
– Enfin, Nyrstar (achetez) a reculé de près de 10 % sur la semaine. Sous pression du fait des difficultés de son partenaire finlandais Talvivaara au bord de la faillite et de la faiblesse des prix du zinc, le courtier Goldman Sachs craint qu’une augmentation de capital ne soit inévitable. Nous ne partageons pas cet avis et Nyrstar, elle-même, a démenti tout projet en ce sens. L’action est très risquée, certes, mais la faiblesse du cours est exagérée.

 

A l’agenda

– Mardi 26 novembre : indicateurs sur l’immobilier américain, résultats semestriels Colruyt,… 
– Mercredi 27 novembre : résultats annuels de Compass, Solvay et Accor rencontrent les investisseurs, décision sur les taux d’intérêt au Brésil,… 
– Jeudi 28 novembre : marchés fermés aux Etats-Unis, détachement du dividende intermédiaire pour LVMH, chômage et inflation au Brésil,…
– Vendredi 29 novembre : ARM Holdings rencontre les investisseurs, chômage et inflation dans la zone euro, résultats semestriels Retail Estates, Immo Moury…

Partagez cet article