Analyse
L’Australie songe à affaiblir son dollar il y a 3 ans - mardi 26 novembre 2013

L’Australie et sa devise sont devenuesdes refuges pour les investisseurs en quête de sécurité et de rendement.

La cherté du dollar australien annihile l’intérêt d’un placement obligataire en cette devise.
Quant à la Bourse de Sydney, elle n’est pas non plus bon marché. 
Consultez nos portefeuilles.

 

Comptant toujours parmi les rares pays à disposer encore d’une note AAA grâce à ses finances publiques très saines, l’Australie offre des taux obligataires encore relativement élevés (environ 4,3 % à 10 ans).

 

Seulement, malgré huit baisses des taux directeurs depuis l’automne 2011, l’Australie compose toujours avec un dollar largement surévalué (plus de 10 % face à l’euro), ce qui pèse sur la compétitivité de son économie non-minière. Et dans le même temps, les taux d’intérêt réduits ont poussé les prix de l’immobilier vers des niveaux inquiétants.

 

Dès lors, la banque centrale australienne n’exclut plus d’intervenir directement sur le marché pour affaiblir sa devise.

Partagez cet article