Analyse
La semaine sur les marchés il y a 3 ans - vendredi 3 janvier 2014

En dépit d’une prise de bénéfices logique après le rally de fin d’année, les indices boursiers S&P 500 et Stoxx Europe 50 limitent les dégâts en ces premiers jours de l’an. Le Bel 20 recule de 1 % environ.

Les marchés

Le rally boursier des dernières semaines s’est transformé en prises de bénéfices, après la publication d’indicateurs pointant le ralentissement du secteur manufacturier chinois.
Les échanges ont été peu fournis en raison de l’absence de nombreux investisseurs pendant les fêtes.

 

Le recul des indices reste toutefois limité, alors que l’environnement demeure favorable aux marchés des actions. La confiance du consommateur américain pour décembre s’est améliorée grâce aux bonnes nouvelles sur le marché de l’emploi. Indicateur de la confiance, les taux à long terme américains viennent de dépasser les 3 %.

 

Vendredi midi, le recul hebdomadaire du S&P 500 se montait à environ 0,5 % en dépit d’un nouveau record historique signé mardi 31. Recul d’environ 1 % pour le Stoxx Europe 50. Alors que ce dernier reste 45 % sous son record de 2000, l’indice allemand Dax a atteint cette semaine son plus haut historique.

 

Les secteurs et actions

Pression sur les services aux collectivités (-1 %), alors que l’allemand RWE (-3 %) envisage une augmentation de capital. GDF Suez (achetez) cède environ 1,9 %.

 

Fiat (conservez) a vu son cours gagner 16 % à l’annonce de la prochaine prise de contrôle totale de sa filiale Chrysler. Le prix semble favorable pour Fiat qui ne procédera pas à une augmentation de capital pour son financement. Le secteur automobile européen cède autour de 1 %.

 

Le secteur minier gagne 1 %. Le cuivre est au plus haut depuis sept mois. Achetez l’action Rio Tinto.

 

En Belgique

Si la Bourse de Bruxelles n’a pas non plus échappé aux prises de bénéfices le premier jour ouvrable de l’an, celles-ci ont déjà été récupérées en partie ce vendredi. Au final, le Bel 20 affichait vendredi midi une perte hebdomadaire d’environ 1 %. Les sociétés n’ont pas publié grand-chose au cours de cette semaine de transition.

 

La cotation du transporteur maritime de pétrole Euronav (conservez) a été suspendue lundi après-midi après une forte hausse du cours de plus de 8 %, dans l’attente d’un communiqué de presse. Selon certaines rumeurs, Euronav serait sur le point de reprendre 15 pétroliers de l’armateur danois Maersk. Vendredi midi, il n’y avait toutefois toujours aucune confirmation de ce deal, suite auquel le volume d’affaires d’Euronav pourrait littéralement bondir.

 

La société biotech ThromboGenics (vendez), grande perdante du Bel 20 en 2013, a nettement rebondi après que le médicament pour les yeux Jetrea a reçu un avis positif des autorités en charge des médicaments au Canada, mais a dû rétrocéder une grande partie de ce gain en fin de semaine. L’action limite finalement sa hausse à 3,5 % environ.

 

Le groupe de distribution Delhaize (achetez), qui figure dans le trio de tête du Bel 20 en 2013, a sans réelle raison valable concédé une perte de plus de 6,5 %. Sans doute a-t-il fait l’objet de prises de bénéfices dans la perspective de ventes de fin d’année potentiellement moins bonnes. La concurrence des discounters Aldi et Lidl, dont la gamme « repas de fête » s’est élargie, se fait en effet de plus en plus sentir.

 

A l’agenda

– Lundi 6 janvier : AT&T et ARM rencontrent les investisseurs. Activité des services aux Etats-Unis.
– Mardi 7 janvier : prévisions 2014 chez Eli Lilly. Ouverture du CES à Las Vegas, le plus important salon de l’électronique grand public. L’inflation dans la zone euro.
– Mercredi 8 janvier : point d’activité chez Sainsbury (3ème trimestre). Chiffre d’affaires annuel de Van de Velde. Chômage en Belgique et dans la zone euro.
– Jeudi 9 janvier : résultats du 1er trimestre d’Alcoa. Réunion de la BCE.
– Vendredi 10 janvier : chiffres du trafic passager chez Lufthansa pour décembre. Taux de chômage et création d’emplois en décembre aux Etats-Unis.

 

Partagez cet article