Analyse
Couronne islandaise : conserver ou pas ? il y a 3 ans - mercredi 19 février 2014

Si vous possédez en compte des couronnes islandaises issues d’un précédent placement, qu’en faire ?

Globalement, notre conseil est de les vendre, autant que possible…

 

Depuis les turbulences qu’elle a connues en 2007, la couronne islandaise est très peu négociée sur le marché des changes. Elle fait l’objet de certaines restrictions. Pour l’heure, il existe toujours des actifs en couronne islandaise (pour des milliards de dollars) qui ne peuvent être convertis dans une autre devise. Après l’implosion du secteur bancaire islandais, le pays a dû suivre un programme de redressement du FMI. Ces derniers temps cependant, l’ordre est peu à peu revenu. Pour cette année, la Commission européenne s’attend à une croissance économique de 2,3 %.

Ceci dit, depuis sa forte chute pendant la crise, la couronne est restée plus ou moins stable par rapport à l’euro. Depuis 2010 jusqu’à aujourd’hui, elle n’a fluctué que dans une bande très étroite (de 150 à 170 couronnes pour 1 euro). Reste à voir si elle va rester dans ces mêmes limites ces prochaines années, surtout une fois que les transactions seront à nouveau libres. Nous ne prendrions pas ce risque. Veillez toutefois à obtenir un prix correct de vos couronnes car, compte tenu des restrictions, on constate de grosses différences de cours d’une banque à l’autre. Dans certaines institutions, il est même impossible de négocier la couronne.

 

Partagez cet article