Analyse
Japon : le yen fait chuter la Bourse il y a 3 ans - jeudi 6 février 2014

Le rebond du yen n’a pas été une bonne nouvelle pour le marché d’actions de Tokyo.

La Bourse de Tokyo est cependant correctement évaluée. Les entreprises se veulent rassurantes quant à leur capacité à profiter de l’embellie actuelle.
Les actions japonaises gardent une petite place dans la plupart de
nos portefeuilles, au travers de la sicav Aberdeen Global - Japanese Equity A2 JPY.

 

Le yen japonais a commencé l’année en grande forme. Les craintes concernant les pays émergents ayant poussé les investisseurs nippons à rapatrier leurs capitaux, la devise s’est s’appréciée de près de 6 % face à l’euro et de beaucoup plus face à la livre turque ou au rand sud-africain, très concernés par la nervosité des marchés.

 

Mais, après une année 2013 excellente, depuis début 2014, l’indice Nikkei a perdu 13 % (en devise locale). Car l’affaiblissement du yen est une condition sine qua non au renouveau économique nippon et à la capacité des entreprises locales à retrouver leur compétitivité. L’appréciation soudaine du yen a été perçue par les investisseurs comme une menace de taille pour les entreprises et pour l’économie de l’archipel.

 

Il y a cependant lieu de relativiser.
Même à son niveau actuel, le yen reste bon marché et devrait permettre au « Made in Japan » de rester compétitif. Et si la tendance vers une appréciation reste de mise, il y a fort à parier que la banque centrale nippone mettra tout en œuvre pour y mettre fin.

Partagez cet article