Analyse
Allemagne : détérioration du climat des affaires il y a 3 ans - mercredi 26 mars 2014

Pour la première fois en cinq mois, le climat des affaires s’est détérioré en Allemagne. L’indice ifo a baissé de 111,3 points en février à 110,7 points en mars.

La croissance est certes toujours au rendez-vous.
Mais pas facile pour l’investisseur d’en tirer parti : la bourse de Francfort est chère.
Tout au plus conseillons-nous de conserver certaines actions (
Allianz, BASF, Daimler, Lufthansa, Deutsche Post, E.ON, Metro).

 

Face à la crise en Ukraine et aux possibles sanctions économiques contre la Russie, les entreprises teutonnes, qui maintiennent des relations commerciales privilégiées avec le marché russe, sont inquiètes. D’autant que l’Allemagne est aussi très dépendante de la Russie pour son approvisionnement en énergie.

Mais d’autres éléments tourmentent les entrepreneurs allemands : la demande atone de la zone euro, la poursuite du ralentissement chinois, la cherté de l’euro qui pèse sur la compétitivité.

Malgré cela, les derniers chiffres en provenance semblent indiquer que l’Allemagne a connu un bon début 2014. Le pays garde des gains de compétitivité acquis suites aux réformes de l’ancien chancelier Gerhard Schroeder.

 

Partagez cet article