Analyse
Chômage et inflation en Europe, moral des Américains il y a 3 ans - mardi 4 mars 2014

Dans la zone euro, en, janvier, le taux de chômage est resté stable ; en février pour le troisème mois consécutif, l’inflation s’est élevée à 0,8 %. Aux USA, en février, la confiance des consommateurs a diminué.

Face aux faibles rendements obligataires en euro, préférez les devises étrangères, comme le dollar américain. Continuez à investir aux USA, tant au niveau obligataire qu’au niveau actions. Consultez nos portefeuilles.

 

Europe

Dans la zone euro, le taux de chômage est resté stable en janvier, à 12 % de la population active. Néanmoins, le nombre de chômeurs a augmenté de 17 000 unités entre décembre et janvier. Et par rapport à janvier 2013, le chômage a baissé de seulement 67 000 unités. Le marché du travail européen ne connaît donc pas de franche amélioration. C’est en Grèce (28 %) et en Espagne (25,8 %) que le taux de chômage est le plus élevé, alors que l’Autriche (4,9 %) et l’Allemagne (5 %) connaissent pratiquement le plein emploi.

 

USA

La confiance des consommateurs américains a diminué en février. Certes, les Américains perçoivent très positivement la situation économique actuelle, qu’ils n’ont jamais jugée aussi favorable depuis avril 2008. Mais après deux mois d’amélioration, les attentes ont nettement reculé en février. Le nombre d’Américains attendant une détérioration de la situation économique et du marché du travail ces prochains mois a augmenté. Or, bien plus que la perception actuelle, ce sont les attentes qui guident la consommation des ménages. L’économie américaine apparaît donc hésitante.

Partagez cet article