Analyse
Semaine mouvementée en Bourse ! il y a 3 ans - vendredi 7 mars 2014

Le dossier ukrainien et les tensions entre la Russie et une partie de la communauté internationale ont donné le ton.

Les plus audacieux ont mis à profit la chute de lundi pour acheter à bon compte. La certaine détente constatée ensuite a permis aux Bourses occidentales de clôturer la semaine sans trop de dégâts. Et en Europe, un bon indicateur dans le secteur des services confirme le scénario de (lente) reprise économique.
Vendredi midi, par rapport à une semaine plus tôt, le Stoxx 50 cédait un peu plus d’1 % le S&P 500 gagnait pas loin d’1 %, aidé par des bonnes données sur l’emploi aux USA, le Bel 20 était quasi à l’équilibre et la Bourse russe abandonnait 6,5 %.

 

La plupart des secteurs ont été chahutés par le problème ukrainien. Le secteur bancaire, particulièrement sensible à tout situation scabreuse, et le secteur automobile européen, qui mise sur les pays émergents pour relancer ses ventes, ont été sous pression. Mais pas assez pour revenir à l’achat sur ces secteurs. Les valeurs refuges (or, services aux collectivités) ont tiré profit de la crise.

Dans les télécoms, Deutsche Telekom (vendez) relève ses prévisions d’investissements. Bouygues (achetez) lance une offre sur SFR, détenu par Vivendi (conservez); une annonce bien reçue par les actionnaires qui misent sur de grosses économies; si l’opération se fait, ce sera un concurrent de moins pour Orange (conservez). Telecom Italia (conservez) ne paiera pas de dividende relatif à l’exercice de 2013.

– Adidas (vendez) s’attend à ce que la baisse des devises émergentes pèse sur son chiffre d’affaires 2014.
– Corning (achetez) poursuit sa hausse en Bourse, après avoir annoncé l’accélération de son programme de rachats d’actions.
– Atenor (achetez) publie un résultat supérieur à nos attentes.
– Smartphotogroup (vendez) a vu son chiffre d’affaires chuter encore au quatrième trimestre (le plus important) et termine encore une fois l’année dans le rouge.
– Brederode (conservez) publie son résultat ce vendredi 07/03 après la fermeture de la Bourse.
– Ageas (conservez), libéré il y a quelques semaines par la justice d’une amende que lui infligeaient les autorités financières néerlandaises (pour avoir trompé les investisseurs en 2007), doit à présent assumer la culpabilité que le tribunal reconnaît à Fortis, accusé de communication trompeuse en 2008; l’amende réclamée cette fois sera due; il s’agit toutefois d’un montant limité (0,6 million) qui n’aura guère d’impact sur le résultat; le jugement offre cependant un surcroît de munitions aux actionnaires dupés.
– KBC (conservez), qui cherche à renforcer encore son capital (dans le cadre des mesures de Bâle III) va émettre des titres pour 1 milliard d’euros à l’attention des institutionnels, sans dilution pour l’actionnaire existant.
– Agfa-Gevaert (achetez) a souffert d’un conflit social (à présent résolu) et d’une grève de plusieurs jours.
– Paira Daiza (vendez), qui s’était envolé suite à la folie médiatique qui a accompagné l’arrivée des pandas, a reperdu environ un quart de sa valeur.
– CFE (vendez) faisait l’objet d’une offre obligatoire qui est à présent clôturée; vu qu’une vente en Bourse rapportait environ 50 % de plus que le prix offert, cette offre n’a eu aucun succès.
– Thrombogenics (conservez) souffre toujours de ses difficultés à commercialiser aux USA son unique produit (Jetrea) et du fait que le 19 mars, il devra laisser sa place dans le Bel 20 à bpost (achetez).
– Melexis (achetez), une des valeurs favorites présentées lors de notre première émission d’Invest TV, a encore bien grimpé.

A l’agenda

– Lundi 10 mars : résultat de Roularta, journée des investisseurs chez ArcelorMittal et chez Western Union, dividende de Chevron et IBM; réunion de la banque centrale au Japon.
– Mardi 11 mars : résultat d’Agfa-Gevaert, de GBL, d’Enel; journée des investisseurs chez Chevron.
– Mercredi 12 mars : résultat d’Adecco et d’EON; inflation au Brésil.
– Jeudi 13 mars : résultat de Delhaize, d’Option, de Lufthansa; journée des investisseurs chez Royal Dutch; ventes de détail aux USA.


Partagez cet article