Analyse
Evolution hésitante des Bourses tout au long de la semaine il y a 3 ans - vendredi 23 mai 2014

Vendredi midi, le S&P 500 gagnait environ 1 % par rapport à une semaine plus tôt; le Stoxx Europe 50 était pas loin de l’équilibre et le Bel 20 gagnait 0,6 % avant les élections de dimanche.

Marchés

Aux USA, les marchés ont terminé la semaine légèrement dans le vert après que la Fed a confirmé ne pas envisager de relèvement des taux dans l’immédiat.
En Europe, les investisseurs espèrent qu’un prochain geste de la BCE relancera l’économie (les plus récents indicateurs ne plaident pas pour une reprise dynamique).

 

Le secteur bancaire a résisté aux décevants indicateurs en Europe, à l’amende payée par le Crédit Suisse et à celle négociée par BNP Paribas (conservez), tout comme aux soupçons de manipulation de taux qui pèsent aussi sur HSBC (conservez) ou Crédit Agricole.

 

Le baril de pétrole a dépassé les 110 USD à New York : en cause, la chute des stocks aux USA, mais aussi les violences en Lybie et les tensions avec la Russie, qui pourraient peser sur l’offre; Chevron demeure notre favorite.

 

La pression sur le secteur des mines s’est calmée, grâce à un bon indicateur chinois; le prix du minerai de fer est passé à moins de 100 USD par tonne; Rio Tinto reste une opportunité.

 

Le secteur européen des services aux collectivités a gagné 10,6 % depuis janvier; les investisseurs cherchent des valeurs de rendement à bons prix; dans ce secteur, nous conseillons EDP, National Grid, Veolia Environnement et GDF Suez (dont le cours vient encore de bénéficier du relèvement du conseil d’UBS et Morgan Stanley).

 

Actions

– Gimv (achetez) a publié pour son exercice clôturé le 31/03 un résultat plombé par le dossier Electrawinds; son dividende reste néanmoins stable et tenable pour la suite; le cours est aussi resté stable et le rendement sur dividende est de 4,9 % net.
– Nyrstar (achetez) a encore perdu ±6,5 % sur la semaine; les investisseurs s’interrogent sur sa capacité à financer ses ambitieux projets des deux prochaines années et sur l’issue du dossier Talvivaara, qui pourrait affecter le bilan; l’action reste très risquée mais le cours tient compte des incertitudes.
– ThromboGenics (conservez) a perdu ±10 % sur la semaine; vu que Novartis (conservez) a racheté les droits de ventes d’un traitement d’affection oculaire de la biotech Ophtotec (hors USA), la perspective de le voir lancer une OPA sur ThromboGenics semble s’estomper; quant à la stratégie de commercialisation du Jetrea aux USA, elle est toujours à l’étude.
– Exmar (achetez) a répondu à un appel d’offre pour le transport d’éthane et semble n’avoir que l’embarras du choix quant aux nombreux projets d’investissements qui s’offrent à lui; d’ici la fin de l’été, une partie de ses activités sera en outre introduite en Bourse aux USA, ce qui devrait permettre au cours de se rapprocher de sa valeur intrinsèque (nous l’estimons à au moins 14 EUR).
– Telenet (vendez), Belgacom (conservez) et Roularta (vendez) n’ont pas réagi à l’annonce de l’arrivée en Belgique de l’américain Netflix, qui va renforcer la concurrence pour les vidéos à la demande et la tv généraliste et qui pourrait forcer Telenet et Belgacom à des nouveaux investissements dans la bande passante.
– Vodafone (achetez) prévoit de relancer ses investissements en Europe; c’est une bonne nouvelle, mais qui aura sur le prochain résultat un impact négatif plus marqué que prévu.
– Prudential (conservez) a publié de bons chiffres trimestriels, grâce à ses ventes au Royaume-Uni.
– Deutsche Bank (vendez) a passé une semaine difficile, après l’annonce d’une nouvelle augmentation de capital; l’incertitude subsiste quant à son potentiel de croissance.
– Unilever (vendez), dont le chiffre d’affaire trimestriel est décevant, cède des marques aux USA pour dégager des moyens nécessaires pour des acquisitions.
– Pour le reste l’actualité a été marquée par le détachement de nombreux coupons : Cofinimmo, bpost, CMB, Deceuninck, Exmar...

 

A l’agenda

– Lundi 26 mai : Delta Lloyd cote ex-coupon; marchés américains fermés
– Mardi 27 mai : Solvay et bpost rencontrent les investisseurs; inflation en Belgique, confiance des consommateurs américains, indicateur immobilier aux USA
– Mercredi 28 mai : résultat trimestriel d’Ahold, Deutsche Post cote ex-coupon, Texas Instruments rencontre les investisseurs; décision sur les taux au Brésil
– Jeudi 29 mai : Corning et BlackRock rencontrent les investisseurs, paiement du dividende de Reckitt; PIB aux USA, inflation au Japon
– Vendredi 30 mai : General Electric rencontre les investisseurs, résultat semestriel de Warehouses Estate Belgium; PIB en Inde et au Brésil

Partagez cet article