Analyse
La croissance repart en Australie il y a 3 ans - mardi 10 juin 2014

Après une année 2013 plutôt décevante, l’Australie a enregistré une croissance de 3,5 % au premier trimestre 2014.

Le dollar australien est loin du pic de 1,16 AUD pour 1 EUR atteint en août 2012, mais il est une des rares devises encore chères face à l’euro. Cette cherté pèse sur l’intérêt porté aux actifs financiers australiens.
RESTEZ À L’ÉCART.

 

La croissance provient surtout du redémarrage des exportations de matières premières. L’activité progressant à bon rythme et l’inflation étant sous contrôle, la banque centrale devrait désormais laisser ses taux directeurs inchangés, mettant ainsi fin à un cycle de baisses de taux débuté en novembre 2011. En faisant passer ses taux de 4,75 % vers 2,5 %, la banque centrale espérait alors affaiblir le dollar local et protéger l’économie, très dépendante de ses exportations, contre le ralentissement chinois. Pour ce faire, elle misait surtout sur la consommation, l’immobilier et le secteur privé. Le pari semble avoir été (en partie) gagné, même si au premier trimestre, les exportations ont encore été au cœur de l’activité.

Partagez cet article