Analyse
Déception commerciale au Japon il y a 3 ans - vendredi 25 juillet 2014

Le commerce extérieur japonais a encore déçu.

La situation devrait toutefois s’améliorer au fur et à mesure que les réacteurs nucléaires redémarreront. Et les entreprises nippones profitent de la baisse du yen pour faire de beaux bénéfices. Profitez de la faiblesse du yen et des perspectives intéressantes de l’économie nippone pour acheter les actions japonaises, via les sicav Aberdeen Global - Japanese Equity A2 JPY et Aberdeen Global - Japanese Equity X2 JPY (que nous conseillons à concurrence de 5 % de nos portefeuilles à moyen terme).

 

En juin, les exportations japonaises ont reculé de 2 % par rapport à un an plus tôt.
Pourtant, les exportations vers l’Europe ont bondi de 8,3 %. Mais celles vers le reste de l’Asie et les USA (les principaux débouchés) ont reculé de 3,8 % et 2,2 %.

 

Sur les six premiers mois de l’année, le bilan de l’exportation est toutefois plus positif (+3,2 %). Mais dans le même temps, les importations ont bondi de 10 % et atteint leur sommet semestriel historique. En conséquence, le déficit commercial a explosé de 58 %.

 

La balance commerciale 2014 sera donc encore en nouveau déficit (jusqu’en 2010, elle était surplus, mais après le tsunami, la fermeture des centrales nucléaires a fait exploser les importations d’énergie).

Partagez cet article