Analyse
Coup de froid sur les Bourses cette semaine il y a 3 ans - vendredi 1 août 2014

Le Stoxx Europe 50 termine la semaine sur un recul de 2 %, pénalisé par des résultats mi-figue mi-raisin et un environnement géopolitique qui se dégrade. Le S&P 500 perd 2,4 % mais le rebond de la croissance conforte la Fed dans sa politique de normalisation. Le Bel 20 a chuté de plus de 3 %.

Les investisseurs tentent d’évaluer les conséquences d’une éventuelle guerre commerciale avec la Russie. Le groupes pétroliers, très présents dans le pays ou souhaitant s’y renforcer, ont accusé le coup. Des sanctions à l’encontre de la Russie et les représailles de celle-ci perturberaient leurs investissements. Adidas (vendez) va limiter ses investissements en Russie. Et Renault (conservez), dont les liquidités générées au premier semestre ont déçu et fait passer au second plan le beau bénéfice, doit y remettre en question ses ambitions.

 

Côté résultats, les annonces ont été partagées entre des chiffres bons et décevants.
Bons chez UCB, Axa, AB InBev, Belgacom, Melexis, Royal Dutch…
Décevants pour Lufthansa, Total, Adidas, Holcim, Corning, Bayer….

Dans le secteur bancaire, les litiges vont encore peser sur la rentabilité et gêner tout développement. Restez à l’écart, mais conservez BNP Paribas qui publie de bons chiffres trimestriels et, si vous n’avez pas peur du risque, achetez Barclays (dont le cours s’apprécie suite au résultat trimestriel et au progrès de la restructuration).

 

– Ageas (conservez), rattrapé par le passé de Fortis, a perdu plus de 12 % sur la semaine. Lisez notre analyse.
– Umicore (conservez) a publié un résultat semestriel sans surprise; l’activité recyclage pèse sur la rentabilité mais le groupe se fait moins pessimiste pour l’ensemble de 2014 et attend à présent un recul plus limité qu’avant de son bénéfice opérationnel avant amortissements.
– Bekaert (conservez) a enregistré un recul du chiffre d’affaires semestriel (-2,4 %; moins bien que prévu), pénalisé par la faiblesse de l’Amérique latine et les effets de change; les marges se sont par contre relevées plus que prévu (sauf en Amérique latine); le résultat global dépasse les attentes mais la pression sur les prix en Chine (surcapacités) semble s’accélérer et incite à la prudence (nous ne relevons pas nos prévisions).
– GBL (conservez) a doublé son bénéfice semestriel grâce à des plus-values sur les ventes de Total et Suez Environnement; il augmente sa participation dans Umicore (à 9,5 %, contre 5,6 % fin 2013); mais la décote (22 %) est trop limitée d’un point de vue historique.
– UCB (vendez) affiche un bon résultat semestriel et atteint son sommet historique, mais son cours est trop optimiste.
– Solvay (vendez) publie un résultat décevant; nous réduisons nos prévisions.
– AB InBev (vendez) a réalisé un bon deuxième trimestre, grâce à la Coupe du Monde de football; nous attendons moins de dynamisme pour la suite.
– Melexis (achetez) signe un deuxième trimestre plus vigoureux que prévu (ventes : +22 %, marge opérationnelle supérieure aux attentes, bénéfice par action : +58 %); le groupe relève ses objectifs 2014 (hausse du chiffre d’affaires de 17 à 20 % au lieu de 10 à 15%, marge opérationnelle de plus de 25 %, contre 23 %; dividende en hausse de 43 %, à 0,75 EUR net, en octobre); nous relèverons bientôt nos prévisions d’au moins 10 %.
– Peugeot (conservez) et Volkswagen (conservez) ont publié de bons chiffres mais le secteur automobile européen cède 4,3 %, touché par les craintes sur la santé des pays émergents.
– Corning (achetez) réagit exagérément en Bourse, suite à un résultat inférieur aux attentes (les ventes de tablettes ralentissent mais les ventes d’écrans TV et ordinateurs se portent mieux).
– BP (achetez) affiche un bon résultat mais nous réduisons nos prévisions en raison d’un taux de change défavorable et d’une moindre activité attendue du russe Rosneft.
– Lufthansa (conservez) chute suite à un résultat trimestriel décevant (pression sur les prix, grèves…) mais le recul ne rend pas l’action attractive; le secteur du transport aérien européen cède 3,7 %.

 

A l’agenda

– Lundi 4 août : résultat semestriel d’HSBC
– Mardi 5 août : résultat semestriel de BMW, Telecom Italia, Walt Disney…; chiffre de l’activité des services dans la zone euro
– Mercredi 6 août : résultat semestriel de Time Warner, ING, Ageas, bpost
– Jeudi 7 août : résultat semestriel d’Adidas, Deutsche Telekom, Rio Tinto, Nestlé, Zurich Insurance, Delhaize, Delta Lloyd; réunion de la BCE
– Vendredi 8 août : résultat semestriel d’Allianz; balance commerciale en Allemagne, en Chine

Partagez cet article