Analyse
Royaume-Uni : comme avant la crise il y a 3 ans - mercredi 20 août 2014

Au deuxième trimestre, le pays a réalisé une croissance de 3,2 %.

Il retrouve ainsi le niveau de PIB qui était le sien avant la crise, en 2008.
Nous consacrons toujours 20 % de
notre portefeuille neutre à 10 ans aux actions britanniques.
Vous pouvez y investir au travers de
sicav d’actions ou d’actions individuelles

 

A l’origine de cette reprise britannique, la demande des ménages et l’investissement résidentiel, soutenus par une politique monétaire très accommodante, une réduction des déficits publics qui se fait attendre et des aides généreuses aux achats immobiliers.

Hélas, le commerce extérieur et l’investissement des entreprises restent à la traîne. Et si le taux de chômage se limite à 6,4 %, la perte de pouvoir d’achat des ménages tarde à être enrayée. En juin, les salaires ont reculé de 0,2 % par rapport à un an plus tôt, alors que l’inflation est de 1,9 %. Une chute réelle des salaires de 2,1 % donc, qui souligne l’importance du crédit dans cette reprise.

 

Partagez cet article