Analyse
Semaine en Bourse : le S&P500 a frôlé les 2 000 points il y a 3 ans - vendredi 22 août 2014

L’économie américaine reste sur sa lancée et l’Europe se sent un peu rassurée.

Bourses

– Le S&P500 a atteint 1992 points, grâce aux bons indicateurs pour le marché du travail et les ventes de logements, ainsi qu’au discours prudent de la Fed. Car si la Fed entrevoit une hausse des taux directeurs dans un avenir pas trop lointain, elle reste consciente de la fragilité de la reprise et déterminée à la soutenir. Tout resserrement monétaire sera très graduel. Une approche bien accueillie par les investisseurs en actions, mais aussi par les marchés obligataires : les taux à 10 ans n’ont que légèrement progressé, dépassant à peine 2,4 %. Le dollar en profite aussi (un peu plus de 1,32 USD pour 1 EUR).
– En Europe, le Stoxx Europe 50 a terminé la semaine en hausse d’environ 2,4 %. Une légère accalmie sur les tensions autour de l’Ukraine est venue rassurer les investisseurs.
– La Bourse belge a aussi passé une bonne semaine, clôturant sur une hausse d’environ 2 %
– Au Royaume-Uni, pour la première fois en trois ans, tous les membres de la banque d’Angleterre n’ont pas été unanimes sur la décision de ne pas toucher aux taux directeurs; cette incertitude et le net ralentissement des ventes de détail ont freiné l’élan de la Bourse londonienne.

 

Secteurs

– Parmi les valeurs technologiques, Apple (achetez) atteint un record historique à plus de 100 USD (à quelques jours de la très attendue présentation de ses nouveautés, et notamment du nouvel iPhone). Le secteur des semi-conducteurs a été bien entouré, suite notamment à l’offre du géant allemand Infineon sur l’américain International Rectifier. Le cours d’Intel (achetez), notre favorite au sein du secteur, a aussi dépassé son sommet des dernières années.
– Le secteur aéronautique a repris du poil de la bête, grâce à l’apaisement des tensions en Ukraine. Deutsche Lufthansa (conservez) a aussi profité de spéculations quant à la suppression de la taxe sur les billets d’avions en Allemagne (qui favoriserait sa position concurrentielle face aux compagnies des pays du Golfe).

 

Actions

– Colruyt (vendez) est resté à la traîne, sans raison évidente; peut-être les investisseurs s’attendent-ils à ce que l’assemblée générale de septembre révèle des objectifs peu encourageants pour l’exercice en cours; le distributeur souffre en outre de la croissance de la concurrence ainsi que de la mauvaise météo des dernières semaines (moins bonnes ventes de boissons et fournitures pour barbecues).
– Delhaize (conservez), récemment cité comme candidat repreneur de 71 supermarchés américains, souhaiterait, selon certaines sources, se débarrasser de ses 66 magasins discount peu rentables de la chaîne Bottom Dollar aux USA.
– Telenet (vendez) a encore bénéficié de nombreux conseils d’achat et de sa promesse de faire savoir à la fin du trimestre si les actionnaires peuvent compter sur une distribution.
– Tessenderlo (vendez) compte d’ores et déjà sur un bon résultat semestriel; les investisseurs semblent croire que le dirigeant de Picanol, à présent aussi CEO de Tessenderlo, remettra bien l’entreprise sur les rails.
– GDF Suez (achetez) souffre de l’annonce de la fermeture annoncée de centrales belges; mais nos prévisions, qui ne tablaient pas sur une remise en fonction prochaine, restent inchangées.
– Coca-Cola (conservez) cherche à compenser le ralentissement des ventes de sodas et prend une participation dans l’américain Monster Beverage (boissons énergisantes).
– Vivendi (conservez) pourrait se défaire à bon prix de sa filiale télécom brésilienne GVT (convoitée par Telecom Italia et Telefónica) et finaliser ainsi son intéressant recentrage sur les médias.
– Bank of America (conservez) a trouvé un accord avec la Justice américaine pour mettre un terme aux poursuites pour vente abusive de produits financiers; cela lui coûtera 16,5 milliards de dollars, mais le marché a apprécié cet arrangement.
– Vestas Windsystems (vendez) affiche un résultat trimestriel dépassant nos attentes, grâce à une meilleure demande d’énergie renouvelable et une restructuration draconienne; le groupe vise désormais une marge opérationnelle 2014 d’au moins 6 %; nous relevons nos prévisions, mais les bonnes perspectives sont intégrées dans le cours.
– Jensen Group (systèmes de lessive industriels) et le holding Sipef (plantage) ont séduit les investisseurs avec de beaux résultats semestriels.

 

A l’agenda

– Lundi 25/08 : résultat de Roularta et VGP; indice ifo en Allemagne
– Mardi 26/08 : résultat d’Accor, d’Aedifica, de Leaseinvest Real Estate et CMB; commandes de biens durables et prix des logements aux USA
– Mercredi 27/08 : résultat d’Agfa-Gevaert, d’Euronav, de Picanol et Tessenderlo
– Jeudi 28/08 : résultat d’Ackermans & van Haaren, d’EVS, d’IBA, d’Option, d’Exmar, de Véolia, Bell, CFE, D’Ieteren, Kinepolis, Sofina, ThromboGenics et Zetes; PIB américain
– Vendredi 29/08 : résultat d’Elia, de Brederode, Sioen, Van de Velde, Home Invest Belgium et KBC Ancora; inflation et chômage dans la zone euro; PIB brésilien

 

Partagez cet article