Analyse
Semaine sur les marchés : fusions et banques centrales donnent le ton il y a 3 ans - vendredi 19 septembre 2014

Les propos de la Banque centrale américaine ont rassuré les investisseurs et les marchés ont bénéficié d’espoirs de fusions dans plusieurs secteurs. Vendredi midi, le Stoxx Europe 50 grimpait de ±1,5 % par rapport à une semaine plus tôt, le S&P 500 de 1,3 % et le Bel20 de 1,8 %.

Marchés

– En Chine, l’annonce d’une croissance économique moins forte que prévu a été bien digérée, grâce à l’annonce d’injections de liquidités dans l’économie.
– Le prix du baril du pétrole est resté sous les 100 USD, suite à l’annonce de la présence de stocks en hausse aux USA (les supputations sur une baisse de la production de l’OPEP n’ont pas duré…).
– Les Bourses ont quant à elles apprécié l’engagement de la FED à conserver une politique accommodante pour une période considérable. Elles ont aussi spéculé sur les espoirs de fusions.
C’est le cas dans le secteur de la bière, où SAB Miller, Heineken (vendez) et AB InBev (vendez) semblent avoir entamé une partie de poker menteur; AB InBev a bondi de plus de 4,5 % sur la semaine. Mais après la période faste de ses acquisitions, le groupe se dirige vers une croissance plus faible et même s’il est tenté par l’acquisition de SABMiller, cela ne résoudrait pas tout.
Dans les télécom aussi les opérateurs cherchent de la croissance en dehors de leurs marchés saturés : le français Orange (conservez) a fait une offre sur l’espagnol Jazztel et Telecom Italia (vendez) envisagerait une offre sur le brésilien Oi. Achetez AT&T, Verizon, Vodafone et Telefonica Brasil. Conservez Belgacom qui atteint son sommet depuis 2010, profitant des bruits de rapprochements ainsi que des spéculations sur un éventuel désengagement de l’Etat belge (actionnaire à 53,6 %), qui ferait du groupe une cible de choix.

 

Actions

– Nyrstar (achetez) s’est enfin stabilisé; depuis l’annonce du double plan de financement, le cours a perdu près de 6 %, pénalisé aussi par le recul des prix du zinc de ±5% sur la période (après 6 mois de hausse; le déficit d’offre devrait cependant se creuser ces prochaines années et permettre à Nyrstar d’être à nouveau rentable; participez à l’augmentation de capital si le risque ne vous fait pas peur.
– Picanol (vendez), actionnaire à 27,5% de Tessenderlo (vendez), tirera près de 15 % de son bénéfice 2014 de cette participation; il pourra en outre renforcer son contrôle, en dépassant le seuil des 30 %, sans être obligé de lancer une OPA; sa trésorerie lui en offre encore les moyens mais elle sera ensuite réduite à portion congrue; nous ne voyons pas ce projet d’un bon œil (l’action Tessenderlo est chère, il n’y a pas de synergies entre les activités des deux groupes…); de plus, la demande de métiers à tisser est beaucoup moins forte qu’en 2013.
– Airbus (vendez) réorganise ses activités, pour se recentrer sur la défense, un secteur qu’il juge plus porteur.
– BNP Paribas (conservez) se développe en banque de détail : offre sur l’allemand DAB Bank (banque en ligne) et rachat de la banque polonaise BGZ; des opérations de nature à alimenter sa croissance.
– Bayer (vendez) va introduire en Bourse ses activités plastiques pour se recentrer sur la pharmacie et les sciences de la vie; le cours anticipait déjà cette évolution.
– SAP (vendez) lance une offre de rachat amicale sur l’américain Concur (logiciels), à un prix qui nous semble un peu élevé.
– DuPont (conservez) doit se séparer de sa chimie de spécialité mi-2015; un important actionnaire fait en outre pression pour que le groupe soit scindé en deux : d’une part les activités cycliques (matériaux de performance, sécurité-protection, électronique), d’autre part les activités en croissance (agrochimie, nutrition).
– Adidas (vendez), qui a lancé cet été un avertissement sur bénéfice, voit des fonds spéculatifs entrer dans son capital avec, peut-être, l’espoir de changer la gestion; nous ne voyons pas trop de potentiel dans cette démarche.

 

A l’agenda

– Lundi 22 septembre : détachement du coupon d’Eni (0,56 EUR brut, paiement le 25/09)
– Mardi 23 septembre : journée de l’investisseur de Philips, dernier jour pour participer à l’augmentation de capital de Nyrstar
– Mercredi 24 septembre : résultat semestriel d’Atenor, assemblée générale de Colruyt; résultat annuel d’Accenture
– Jeudi 25 septembre : dividende de Royal Dutch Shell (0,47 USD brut); production industrielle en Belgique
– Vendredi 26 septembre : PIB aux USA

Partagez cet article