Analyse
Allemagne : chute de la production industrielle il y a 3 ans - mercredi 8 octobre 2014

Vers une nouvelle récession ?

Nous restons globalement à l’écart de la Bourse de Francfort. Les amateurs d’actions individuelles peuvent toutefois conserver Allianz, BASF, Daimler, Lufthansa, Deutsche Post, E.ON et Metro.

 

Le mois d’août a été difficile pour l’industrie allemande. Par rapport au mois de juillet, le production a reculé de 4 %. Si la période estivale y est sans doute pour beaucoup, il est indéniable que l’industrie souffre de la méforme de ses partenaires de la zone euro, des tensions avec la Russie et du ralentissement de marchés émergents tels que la Chine.

Dans cette conjoncture difficile, l’affaiblissement de l’euro face au dollar (-7,5 % sur trois mois) est un élément favorable à la compétitivité. Mais, après une première contraction du PIB au deuxième trimestre, cette nouvelle contreperformance pourrait bien pousser l’Allemagne vers une nouvelle récession, ce qui inquiète la Bourse de Francfort. En juin et juillet, elle avait connu des sommets à plus de 10 000 points et nous semblait alors chère. Depuis, le Dax, son indice de référence, a reculé de 9 %, aux alentours de 9 100 points, un niveau auquel il est à nouveau correctement évalué. Néanmoins, au vu des perspectives peu enthousiasmantes de l’économie allemande, il nous semble que d’autres Bourses (à l’extérieur de la zone euro) ont des atouts plus intéressants.

 

Partagez cet article