Analyse
Semaine sans direction claire il y a 3 ans - vendredi 14 novembre 2014

Face à la pression sur les services aux collectivités et les banques européennes, les Bourses n’ont pas pris une direction claire. Vendredi midi, le S&P 500 et le Stoxx Europe 50 gagnaient environ 0,5 % sur la semaine; le Bel 20 grimpait de 0,25 %.

Marchés

Avec un S&P 500 au sommet, les investisseurs hésitent à acheter.
Le marché bénéficie pourtant de résultats d’entreprises supérieurs aux attentes comme chez Wal-Mart (achetez), Vodafone (achetez), Bouygues (achetez).
Mais le ralentissement de l’économie mondiale, la chute du prix pétrole, la stagnation de l’économie allemande, et la crainte que cela s’aggrave, peuvent inciter à réduire les prévisions de bénéfice pour 2015.

 

Secteurs

– Le secteur des services aux collectivités a perdu 1 % sur la semaine.
En cause, Enel (conservez) qui prévoit une hausse de sa dette, E.ON (conservez) qui est affecté par ses résultats en Russie et GDF Suez (achetez) qui réduit comme prévu ses objectifs pour 2014.
– Le secteur des valeurs bancaires européennes a aussi perdu 1 %, suite aux amendes infligées à UBS (conservez) et HSBC (conservez) pour manipulation de taux de change. Des amendes qui soulignent encore la fragilité de la rentabilité des banques et leur capacité à distribuer des dividendes.
– Le secteur des télécoms a gagné 2,5 %, grâce notamment aux bons résultats de Vodafone (achetez).

 

Actions

– Bekaert (conservez) a renoué avec la croissance des ventes au troisième trimestre. Suite au rebond d’activité en Amérique Latine, nous relevons un peu nos prévisions. Les marges vont encore s’améliorer, mais lentement (même si en 2015, Bekaert devrait profiter de son rachat d’activités à Pirelli).
– Agfa-Gevaert (achetez) a vu ses ventes reculer de 7,7 % au troisième trimestre, mais sa rentabilité s’est encore améliorée. Le recul de ventes devrait ralentir ces prochains trimestres (grâce aux nouveaux produits). L’objectif visé (marge opérationnelle avant amortissements de 10 %) semble à portée pour 2015.
– IBA (vendez) a vu ses ventes reculer de 2,5 % sur les 9 premiers mois; le troisième trimestre a été faible mais la marge opérationnelle atteint les 10 % visés. Nous tablons toujours sur une marge 2014 légèrement supérieure à 10 %. IBA table sur une hausse des ventes de 5 à 10 % l’an ces trois prochains exercices, et sur le retour du dividende. Nous tablions déjà sur ce scénario. L’action reste chère.
– KBC (conservez) a publié un très bon résultat trimestriel. Tous les désinvestissements imposés par l’Europe sont réalisés. Le reste des aides des autorités devrait être remboursé avant fin 2017. Mais les défis du secteur bancaire incitent toujours à la prudence.
– ThromboGenics (vendez) n’offre guère de visibilité sur l’état de la commercialisation du Jetrea aux USA, mais reste persuadé qu’il y sera rentable en 2016. Au vu de l’évolution de la trésorerie, les ventes n’ont cependant pas l’air de décoller.
– UCB (vendez) a vendu sa filiale américaine de génériques et quitte ainsi ce secteur. Le produit sera utilisé pour réduire la dette. La cession l’oblige à repousser à 2018 (au lieu de 2017) son objectif de marge de 30 % pour son résultat opérationnel récurrent (Rebitda).
– Nyrstar (achetez) est à présent pour 15,3 % aux mains du géant du trading de matières premières Trafigura, dont les intentions ne sont pas dévoilées (AG pour remplacer les administrateurs une fois les 20 % atteints ? OPA ?). Mais cela laisse augurer du changement et rajoute une teinte spéculative à l’action.
– bpost (conservez) a atteint de nouveaux sommets, grâce au résultat rassurant publié la semaine passée, mais est désormais correctement évaluée (+44 % depuis l’entrée en Bourse). N’achetez plus.
– Euronav (conservez) semble à nouveau déterminé à entrer en Bourse de New York.
– Solvay (vendez) a publié un bon résultat trimestriel, en hausse de 9,5 %, obtenu grâce à la demande de produits chimiques de l’industrie pétrolière aux USA, aux baisses des coûts des matières premières et au programme d’économies en cours. Mais l’action reste chère.
– GDF Suez (achetez) confirme qu’il paiera pour 2014 un dividende d’au moins 1 EUR brut et annonce le redémarrage des trois centrales belges d’ici la fin de l’hiver.
– Aegon (conservez) modifie ses règles comptables et, compte tenu des faibles taux, acte une charge importante et inattendue au troisième trimestre. Certes, au niveau opérationnel, le résultat est bon. Mais la chute du cours ne rend pas l’action attractive.
– Vodafone (achetez) a publié un résultat meilleur que prévu, grâce à la stabilisation de ses résultats en Europe; il renforce en outre son offre au Royaume-Uni.

 

A l’agenda

– Lundi 17 novembre : résultat trimestriel de Leasinvest Real Estate et de Roularta, paiement du dividende de Procter&Gamble (0,64 USD brut); PIB au Japon
– Mardi 18 novembre : résultat trimestriel de CFE, d’Ackermans & van Haaren, d’EVS, paiement du dividende de Waste Connections (0,13 USD brut); moral des investisseurs allemands, inflation au Royaume Uni
– Mercredi 19 novembre : Western Union rencontre ses investisseurs; réunion de la BCE
– Jeudi 20 novembre : résultat trimestriel d’Atenor et de Gimv; Investor day chez Axa, Randstad et Intel; indicateurs immobiliers et inflation aux USA
– Vendredi 21 novembre : Investor day chez Delta Lloyd

 

Partagez cet article