Analyse
Début d’année difficile au Japon il y a 2 ans - mercredi 4 mars 2015

Les statistiques japonaises de ce début d’année ne sont guère réjouissantes.

Mais elles ne remettent pas en cause le renouveau économique du Japon. Vous pouvez toujours investir au Japon, à hauteur de 10 % de votre portefeuille, via les sicav d’actions Aberdeen Global Japanese Smaller Companies A2 JPY, Aberdeen Global Japanese Equity et Henderson Japan SC A2.

 

Pour la troisième fois en quatre mois, les prix à la consommation ont reculé entre décembre et janvier. Sur base annuelle, l’inflation reste stable à 2,4 %. Mais si on exclut l’impact de la hausse de la TVA en avril 2014, l’inflation nippone serait à peine positive et bien loin de l’objectif de 2 % de la Banque du Japon. Les Japonais n’ont toujours pas digéré la hausse de la taxation. Après six mois de timide croissance, les ventes de détail affichent en janvier un nouveau recul (-2 %) par rapport à un an plus tôt.

Le taux de chômage a quant à lui grimpé à 3,6 % en janvier contre 3,4 % en décembre.

Enfin, si la production industrielle affiche un rebond de 4 % entre décembre et janvier, son évolution annuelle est négative (-2,6 %).

 

Partagez cet article