Analyse
Zone euro : ventes de détail décevantes il y a 2 ans - mardi 14 avril 2015

Un léger repli qui ne remet toutefois pas en cause le réveil de la consommation des ménages.

Quoi qu’il en soit, hormis quelques actions individuelles, nous conseillons toujours globalement de rester à l’écart de la zone euro.
Consultez notre stratégie.

 

Après une forte progression pendant quatre mois, le volume des ventes de détail, corrigé des variations saisonnières, a reculé de 0,2 % entre janvier et février.
Sur base annuelle, le volume des ventes de détail est toujours en hausse.
Avec la baisse de l’euro qui soutient les exportations, la demande domestique soutiendra l’économie européenne.

 

Par ailleurs, le programme d’achats d’actifs de la BCE se déroule comme prévu et ramène les taux européens à de nouveaux minima historiques. L’euro est dès lors reparti à la baisse, terminant la semaine dernière à 1,06 USD.

Partagez cet article