Analyse
Inde : baisse du taux directeur il y a 2 ans - mercredi 30 septembre 2015

Objectif : contrer le ralentissement économique mondial qui affecte l’activité indienne.

Les autorités monétaires indiennes ont encore réduit leur taux directeur, de 0,50 %, pour l’amener à 6,75 %. Cette quatrième baisse depuis le début de l’année porte le loyer de l’argent à son plus bas niveau depuis avril 2011.
Mais la roupie indienne est surévaluée par rapport à l’euro et appelée à se déprécier ces prochaines années. Les actifs indiens sont toujours absents de
nos portefeuilles. 

 

La banque centrale indienne profite de la marge de manœuvre que lui offre la chute des cours des matières premières. Car grâce à cela, l’inflation n’est plus sa préoccupation majeure (elle est tombée à 3,66 % en août contre plus de 7 % il y a un an). L’objectif d’une inflation contenue à 6 % en janvier 2016 est donc quasi assuré.

 

La banque centrale poursuit dès lors la baisse de son taux directeur (-1,25 % depuis le 1er janvier). Toutefois cette baisse ne s’est traduite que par une réduction de 0,30 % des taux des prêts octroyés par les banques. Rien ne garantit dès lors que cette action monétaire relancera la consommation et l’investissement. D’autant que l’Inde a aussi surtout besoin de réformes ! Et jusqu’à présent, les réalisations du Premier ministre ne sont pas la hauteur des espoirs.

 

Partagez cet article