Analyse
Zone euro : croissance un peu plus forte il y a 2 ans - mardi 15 septembre 2015

La seconde estimation d’Eurostat pour la croissance européenne au deuxième trimestre fait part d’une amélioration.

La révision à la hausse de la croissance italienne, grecque et finlandaise a permis d’arriver à une croissance annuelle de 1,5 % pour l’ensemble de la zone euro.
Malgré cela,
nos portefeuilles n’investissent pas encore davantage dans la zone.

 

Le cas de la Finlande est particulièrement important : initialement annoncé en récession, le pays affiche finalement une croissance de 0,2 % ! Autre bonne nouvelle, la consommation plus soutenue de la part des ménages (+1,9 % sur un an) et la progression identique de l’investissement.

 

La zone euro dispose donc d’une dynamique de demande intérieure qui devrait lui permettre de faire face au ralentissement de la Chine et du monde émergent dans son ensemble.

 

Mais si la croissance prend de l’ampleur, elle reste très dépendante des exportations (+5,2 % sur un an) et la zone euro ne crée pas suffisamment d’emplois.

Partagez cet article