Analyse
Le Japon s’inquiète il y a un an - mercredi 4 novembre 2015

Faut-il fuir le pays ?

Non. La Bourse du Japon est correctement évaluée et toujours présente dans nos portefeuilles. 

 

La Banque du Japon est moins confiante quant à sa capacité à relancer l’économie (espoirs de croissance revus à la baisse, objectif d’inflation repoussé à fin 2016, voire 2017).
Au 2e trimestre, l’économie japonaise était en recul. La déflation est de retour et les dépenses des consommateurs reculent. De plus la Chine, grand partenaire commercial, connaît une transition difficile.

 

La Banque du Japon se dit dès lors prête à accroître encore ses rachats d’actifs.

 

Aussi, si le yen s’est un peu renforcé face à l’euro ces dernières semaines, la tendance s’inversera si la Banque du Japon renforce son intervention.
Le yen restant sous-évalué, cela favorisera la compétitivité des exportateurs nippons sur les marchés internationaux.

 

Partagez cet article