Analyse
Hausse de dépenses de sécurité : quelles conséquences ? il y a un an - mardi 1 décembre 2015

Suite aux attentats de Paris et à la menace terroriste, les États sont confrontés à une hausse des frais de sûreté. Une mauvaise nouvelle pour les économies ? Et avec quel impact pour quelles actions ? Certaines entreprises pourraient-elles tirer parti de la situation ?

Oui. Cela pourrait être le cas pour Securitas, Cisco, OSI Systems, Rolls-Royce, Airbus et Deutsche Post.
Mais sans justifier pour autant aucun conseil d’achat des actions de ces entreprises.

 

Impact sur l’économie

À l’approche des fêtes de fin d’année, période propice aux dépenses, l’Europe se voit confrontée à une menace sécuritaire qui incite les consommateurs à rester chez eux. Un scénario pas très favorable pour un continent où la reprise économique est faible et qui n’encourage pas les entreprises à investir. Distribution, loisirs et tourisme figurent parmi les secteurs les plus touchés. Si la croissance dans la zone euro au 3e trimestre a atteint 1,6 %, elle ne devrait pas dépasser 1,4 % sur l’ensemble de l’année.

 

Impact sur les dépenses

L’OTAN recommande depuis longtemps à ses membres des dépenses militaires de 2 % du PIB. Or, parmi les grands pays européens, seul le Royaume-Uni atteint ce niveau. Et la France s’en approche (1,8 %). En Allemagne, elles ne dépassent pas 1,2 %, en Italie 1 % et en Espagne 0,9 %. Les trois quarts du budget de l’OTAN proviennent donc des USA et ce n’est pas une surprise si Washington demande à ses alliés d’en faire plus pour financer leur sécurité. En outre, assurer la sécurité du continent dépasse le cadre militaire. Le combat face à la menace se fera aussi avec les nouvelles technologies. La présence sécuritaire, la (télé)surveillance et des contrôles en tout genre seront renforcés, ce qui entraînera des coûts ! La France a déjà annoncé qu’elle ne serait pas en mesure de respecter cette année la limite de 3 % du pacte de stabilité et de croissance pour son déficit budgétaire. Et elle n’est pas un cas isolé : les comptes publics européens risquent d’être mis à rude épreuve un peu partout.
Enfin, le renforcement des mesures de sécurité aura aussi un coût pour les entreprises. Les bénéfices s’en ressentiront et une partie des coûts sera répercutée sur le consommateur, ce qui pèsera sur son pouvoir d’achat.

 

Entreprises susceptibles d’en profiter

– Securitas propose des services de sécurité et de télésurveillance et investit dans les solutions technologiques (vidéo intelligente). Le groupe réalise des acquisitions hors Europe et en Amérique du Nord, où le marché reste fragmenté et les petits acteurs peu équipés. Il vise des acquisitions dans les services technologiques plutôt que dans le gardiennage sur site. Il dispose d’un certain potentiel de croissance, mais le cours en tient compte.
Vendez.
– Cisco propose des solutions de sécurité informatique et est présent dans l’inspection des colis en profondeur. Cette activité reste marginale (moins de 5 % du chiffre d’affaires), mais pourrait se développer au vu de la conjoncture.
Conservez.
– OSI Systems produit des équipements à rayons X pour les aéroports, les détecteurs de métaux et le secteur de la santé; l’américain a décroché un contrat de 5 ans avec l’agence de protection des frontières. Les perspectives sont bonnes, mais le cours en tient déjà compte.
Conservez.
– Rolls-Royce est le n°2 des moteurs d’avions militaires et le n°1 des moteurs d’avions de transport militaire. La défense représente 15 % des ventes du groupe qui traverse une mauvaise passe avec des résultats à la baisse. Après plusieurs années de forte hausse, le cours accuse un repli de plus de 30 % depuis janvier. Pas assez toutefois pour acheter.
Conservez.
– Airbus est actif dans la défense mais s’en retire petit à petit au profit des avions commerciaux (72 % du chiffre d’affaires). Il a réduit sa participation dans Dassault (avions de combat) et d’autres cessions d’actifs militaires sont en vue.
Vendez.
– Deutsche Post pourrait profiter de la crainte des consommateurs de sortir de chez eux et de leur plus grand intérêt pour la vente en ligne (avec envoi de colis).
Conservez.

Partagez cet article