Analyse
Tokyo fait évoluer sa politique monétaire il y a un an - mardi 22 décembre 2015

Le taux directeur reste à 0,1 % mais la banque centrale japonaise visera des durées plus longues dans ses achats de dette souveraine (de 7-10 ans à 7-12 ans).

Nous doutons toujours de la capacité de la Banque du Japon à relancer son économie. Mais les entreprises nippones profiteront encore de la faiblesse du yen pour dégager de bons bénéfices. Et la Bourse profitera des achats d’ETF d’actions par la banque centrale. Nous continuons d’investir à Tokyo dans le cadre de nos portefeuilles diversifiés. 

 

Objectif de la banque centrale : parvenir à une courbe de taux aussi plate que possible et assurer des taux très réduits pour une très longue période.

En outre, le montant annuel que dépensera la Banque du Japon en achats d’ETF augmente de 300 milliards de yen pour atteindre un total de 3 000 milliards de yen par an (22,5 milliards d’euros). Des ETF liés à l’indice Nikkei 400 seront achetés à partir du mois d’avril.

Les changements apportés sont finalement relativement peu significatifs pour un programme de rachats d’actifs qui dépassait déjà les 600 milliards d’euros par an. Ils illustrent par contre la volonté des autorités de Tokyo de ne pas en rester là et de se tenir prêtes à intervenir encore pour soutenir leur économie.

 

Partagez cet article