Analyse
La semaine sur les marchés il y a un an - vendredi 1 avril 2016

La Bourse de New York a atteint son sommet depuis début 2016.

La Fed a répété qu’elle serait prudente en matière de relèvement des taux.

 

Vendredi midi, par rapport à une semaine plus tôt, le S&P 500 était en hausse d’environ 1 % et le Nasdaq de 2 %. Le Stoxx Europe 50 était légèrement dans le rouge et le Bel 20 avait perdu 1 %. Le ralentissement de la hausse des taux aux USA continue en outre d’affaiblir le dollar. L’euro était à 1,14 USD, en hausse de 6 % par rapport à son plancher de 2016.

– Aedifica (vendez) acquiert une maison de repos à Leopoldsburg. C’est sa quatrième acquisition cette année, de quoi satisfaire à 70 % déjà son objectif sur l’année (des acquisitions pour un total de 100 millions d’euros).
– Kinepolis (vendez) est contraint par les autorités de la concurrence à céder deux des quatre cinémas Utopolis récemment acquis, pour éviter d’être trop dominant. Kinepolis espérait pouvoir conserver les deux plus gros complexes (Malines et Turnhout), mais doit finalement céder celui de Malines, avec celui d’Aarschot (et conserver ainsi Turnhout et Lommel). Il y aurait plusieurs candidats acheteurs.
– Metro (conservez) souhaite procéder d’ici 2017 à sa scission en deux entités spécialisées et cotées séparément, pour favoriser sa croissance et mieux valoriser ses divisions. Une entité sera consacrée au commerce en gros et à la distribution alimentaire (Metro / Makro / Real), l’autre à l’électronique grand public (Media Markt / Saturn). Une sage décision selon nous.
– Miko (vendez) a vu son chiffre d’affaires 2015 grimper de 11,5 % mais la hausse de son bénéfice se limiter à 3,3 % (à 6,26 EUR par action), ce qui est moins bien que prévu. Le dividende grimpe néanmoins de 6,5 % à 1,022 EUR net.
– Resilux (vendez) peut réfléchir jusqu’au 25 avril pour savoir s’il cédera à un (trop) faible prix sa part dans la joint-venture Airolux, qu’il partage avec Airopack Technology Group. L’autre option est de racheter son partenaire Airopack Technology Group aux mêmes conditions, mais sans plus pouvoir utiliser ses technologies brevetées. 
– Royal Dutch (conservez) cherche à récolter 30 milliards de dollars par des ventes d’actifs matures en mer du Nord, pour financer ainsi le rachat de British Gas (dont l’intégration sera un défi, vu la faiblesse du prix des hydrocarbures).
– Sabesp (ne conservez plus, vendez) rebondit depuis quelques semaines, grâce à l’embellie de la Bourse brésilienne et à d’autres bonnes nouvelles. Mais de manière exagérée au vu des difficultés du pays.
– Schnitzer Steel (achetez pour le long terme) annonce une perte pour le deuxième trimestre de son exercice en cours. Cela ne nous surprend pas, compte tenu des conditions toujours difficiles du marché de l’acier. Les réductions de coûts restent au programme.
– Sofina (conservez) a vu son bénéfice 2015 grimper de 7,1 % à 9,11 EUR par action. Ses revenus en intérêt et en dividende ont diminué mais il a dégagé davantage de plus-values sur la vente de participations (e.a. Colruyt, Danone, Eurazeo, SES, Suez Environnement et Total). Le dividende net augmente pour la 51e année consécutive, de 4,7 %, à 1,79 EUR.
– Syngenta (acceptez l’offre) fait l’objet d’une offre de ChemChina, qui court du 23 mars au 23 mai (prolongation possible). Chaque action Syngenta donne droit à 465 USD, plus un dividende spécial de 5 CHF brut.
– Tessenderlo (vendez) a bondi suite à une étude très favorable d’ABN Amro. Mais selon nous, le cours surévalue les perspectives et pourrait baisser en cas de mauvaise surprise.
– Veolia Environnement (achetez) a bénéficié de l’avis positif d’un important analyste. Le groupe met l’accent sur la croissance et non plus sur la baisse des coûts. Le cours n’en tient pas encore assez compte.
– Vivendi (vendez) veut relancer sa croissance après son récent recentrage : il a augmenté sa participation dans Telecom Italia (vendez) et tente de racheter Gameloft… L’issue de cette expansion est incertaine et le cours trop élevé. Nous ne suivrons plus cette action.

 

A l’agenda

– Lundi 4 avril : résultat trimestriel de Schnitzer Steel, paiement du dividende de Kimberly Clark (0,92 USD brut)
– Mardi 5 avril : journée des investisseurs chez Peugeot; activité manufacturière en zone euro
– Mercredi 6 avril : assemblée générale de Daimler; compte-rendu de la dernière réunion de la Fed
– Jeudi 7 avril : paiement du dividende de Randstad (1,68 EUR brut), de Rio Tinto (74,21 pence brut), de Merck (0,46 USD brut), assemblée générale de Nestlé; inflation au Brésil

Partagez cet article