Analyse
La semaine sur les marchés il y a un an - vendredi 3 juin 2016

Les investisseurs ont gardé un œil sur les données économiques.

Aux USA, vendredi midi, le S&P 500 gagnait 0,3 % par rapport à une semaine plus tôt (avant la publication du chiffre de créations d’emplois). Les indicateurs économiques américains récemment publiés sont de bon augure pour la croissance économique du deuxième trimestre, ce qui renforce les attentes d’une hausse prochaine des taux.
En Europe, le Stoxx Europe 50 cédait environ 1,5 % sur la semaine. Comme attendu, la BCE laisse ses taux inchangés.
Chez nous, le Bel 20 affichait un bilan hebdomadaire stable.
En Chine, l’activité manufacturière est jugée faible, ce qui entraîne un léger recul du secteur des matières premières (-1 %).
Le baril de pétrole reste accroché aux 50 USD, en dépit de l’absence d’accord sur un plafonnement de production de l’OPEP.
Les valeurs européennes des loisirs et du transport ont perdu 1,5 % après que les USA ont fait part d’un risque d’attentats en Europe pendant l’été.

 

– Aedifica (vendez) investit aux Pays-Bas dans deux résidences de repos et de soins.
– Aegon (conservez) propose pour son solde de dividende relatif à 2015 un paiement en cash (0,13 EUR brut) ou en actions. Ne vous renforcez pas sur ce titre. Contactez votre intermédiaire pour préciser que vous optez pour le cash.
– Ahold (conservez) a publié un résultat trimestriel meilleur que prévu : le chiffre d’affaires grimpe de 4,3 % et le bénéfice de 13,1 %, grâce surtout au marché néerlandais et au commerce en ligne. Les perspectives pour l’ensemble de l’année sont positives et la fusion avec Delhaize (conservez) devrait être bouclée fin juillet.
– Bank of America (conservez) remet en vente son activité britannique de cartes de crédit, non prioritaire et financièrement plus solide que lors d’une première tentative de vente il y a quelques années ; plusieurs candidats locaux seraient intéressés.
– Delta Lloyd (conservez) tente toujours d’améliorer sa solvabilité ; dans ce cadre, il a entamé la vente de sa participation de 30 % dans la banque privée néerlandaise Van Lan-schot.
– D’Ieteren (vendez) a vu ses immatriculations augmenter de 25,6 % en mai (contre +20,6 % pour le marché automobile belge), avec même une hausse de 31 % pour la marque VW. Le deuxième trimestre devrait avoir été solide pour l’activité distribution auto et le scandale des émissions truquées semble oublié. Mais, vu les faibles chances d’amélioration de la rentabilité, l’action reste chère.
– Euronav (achetez) a formé une joint-venture avec Diamond S Management LLC et Frontline Ltd, pour proposer un point de contact unique pour une gamme de 43 navires Suezmax. Après avoir été dans les meneurs pour consolider son offre de gros bateaux (VLCC ; ±75% de sa flotte), Euronav fait de même pour les plus petits (±25 % de sa flotte avec 20 navires de ce type).
– Exmar (achetez) s’est envolé de 12 % grâce à l’annonce d’une possible utilisation de sa première barge de liquéfaction et de stockage de gaz, dans le cadre d’un projet en Iran mené par une entreprise norvégienne. Si le deal est finalisé, ce sera une excellente nouvelle.
– GTT (achetez) a reçu une commande de Hyundai Heavy Industries pour équiper deux méthaniers de ses membranes isolantes. C’est sa première commande en 2016.
– HSBC (conservez) souffre de la faible croissance de son activité et doit réduire ses coûts pour défendre sa rentabilité. Des dizaines de postes de travail (en banque d’investissement) sont sur la sellette ; 20 % des effectifs du groupe seront sacrifiés. La question de la relance des revenus reste entière.
– Kinepolis (vendez) entame la construction d’un premier complexe de cinémas en région parisienne (ouverture prévue pour l’été 2017).
– Orange Belgium (ex-Mobistar; vendez) et Telenet (vendez) ont précisé les conditions futures de l’usage du réseau Orange par Telenet. Bien qu’ayant acquis Base, Telenet utilisera encore le réseau Orange jusqu’à fin 2018 (contre fin 2017+ 6 mois éventuels prévus auparavant). De quoi donner à Telenet plus de temps pour revaloriser le réseau de Base et fournir à Orange des revenus assurés pendant près de 3 ans. En outre, tous les conflits juridiques en cours entre les deux sociétés ont été annulés.
– Teva (achetez) doit fournir plus d’informations aux autorités américaines pour pouvoir homologuer le SD-809 (traitement expérimental contre certains symptômes de la maladie d’Huntington). Cela ne devrait reporter l’approbation que de quelques mois et c’est sans impact notable sur les perspectives.
– Umicore (achetez pour le long terme) a vendu Zinc Chemicals (recyclage de zinc ; production de poudre et d’oxyde de zinc), qui représentait environ la moitié de ses activités dans le zinc. La transaction, à finaliser au second semestre, semble s’être conclue sur base de données un peu en dessous de nos attentes (mais rien de dramatique).
– Valeo (vendez) procèdera le 6 juin à la division en 3 de son action. Vous aurez 3 fois plus d’actions valant 3 fois moins chacune (sans impact donc sur la valeur de votre avoir).
– VGP (vendez) a vendu à la joint-venture qu’il a créée avec Allianz Real Estate une quinzaine de zonings logistiques, pour un total de plus de 500 millions d’euros ; de quoi dégager des moyens pour développer de nouveaux zonings.
– Volkswagen (conservez) ne fait pas de nouvelles provisions pour le scandale des moteurs truqués et a renoué avec la rentabilité au 1er trimestre. En attendant de dévoiler son nouveau plan stratégique, il confirme ses perspectives pour 2016 et assure que sa solidité financière lui permet de surmonter les difficultés actuelles.
– Xior Student Housing (conservez) investit aux Pays-Bas dans un complexe de logements d’étudiants à Breda.

 

A l’agenda

– Lundi 6 juin : journée des investisseurs chez Michelin, paiement du dividende de BNP Paribas (2,31 EUR brut)
– Mardi 7 juin : production industrielle en Allemagne
– Mercredi 8 juin : division en 3 de l’action Valeo ; PIB au Japon
– Vendredi 10 juin : résultat semestriel d’Ascencio ; paiement du dividende de DuPont (0,38 USD brut), d’Exxon (0,75 USD brut), d’IBM (1,40 USD brut) ; indicateurs économiques en Belgique, indice de confiance des consommateurs aux USA.

Partagez cet article