Analyse
Chine : une croissance qui coûte cher il y a un an - mardi 19 juillet 2016

La Chine a annoncé avoir atteint au deuxième trimestre son taux de croissance visé de 6,7 %.

Mais selon nous, le potentiel de croissance réel de la Chine est d’environ 3,5 %. Un niveau certes bien inférieur à la croissance actuelle, mais suffisant pour justifier un investissement. Vous pouvez toujours consacrer 10 % de votre portefeuille aux actions chinoises via la sicav Fidelity Funds China Focus A.

 

La forte croissance de la Chine n’est que le résultat de la flambée du crédit et de l’intervention toujours plus lourde de l’Etat dans l’économie. En juin, les exportations ont perdu 4,8 % par rapport à un an plus tôt. Plus que jamais, les moteurs de croissance sont la consommation et l’investissement. Mais le percée de la demande des ménages n’est possible que grâce à un octroi de crédit record, qui dope les prix de l’immobilier (+44 % au 1er semestre face à un an plus tôt). A cela s’ajoute l’investissement, dopé lui aussi par un crédit abondant et bon marché et des dépenses publiques en hausse de 20 % sur un an. La croissance chinoise est donc forte mais déséquilibrée. Au fur et à mesure que le crédit poursuit sa hausse, les risques augmentent. La Chine a tout intérêt à revoir vite à la baisse ses objectifs de croissance.

 

Partagez cet article