Analyse
La semaine sur les marchés il y a un an - vendredi 22 juillet 2016

Après les premiers résultats trimestriels publiés, les Bourses terminent la semaine dans le vert, mais légèrement.

Vendredi midi, par rapport à une semaine plus tôt, le S&P 500 ne gagnait que 0,2 % et le Stoxx 50 environ 0,5 % ; le Bel 20 grimpait quant à lui de 0,8 %.

 

Les valeurs technologiques se sont montrées plus dynamiques (+1 % pour le Nasdaq et +5 % pour l’indice européen), grâce aux bons résultats de Microsoft, SAP et ASML.

La BCE laisse ses taux directeurs inchangés, pour de nombreux mois encore, et se dit disposée à encore soutenir l’économie européenne.

Aux USA, les indicateurs économiques témoignent de la bonne orientation de l’économie.

Dans le secteur des semi-conducteurs, Softbank a lancé une offre de rachat sur ARM, avec une forte prime, et plusieurs résultats ont été publiés ; ils sont bons chez Qualcomm et ASML mais déçoivent chez Intel (achetez).

Le secteur européen des compagnies aériennes a perdu 6 % après les avertissements sur résultats lancés par easyJet et Lufthansa (vendez), qui souffrent de l’incertitude économique et des conséquences des attentats.

– Abbott (conservez) dépasse les attentes avec des ventes en hausse de 6,4 % (hors effets de change) et un bénéfice par action sur base comparable qui gagne 5,8 % ; mais, compte tenu de diverses charges (liées notamment à la dégradation de l’économie du Venezuela), le bénéfice par action chute en réalité de 21 %. Des conditions difficiles déjà intégrées dans nos prévisions.
– Ahold et Delhaize (conservez) fusionnent officiellement ce 23 juillet. C’est le lundi 25 juillet qu’a lieu l’échange des actions Delhaize contre les nouvelles actions Ahold Delhaize et le changement de nom des actions Ahold en Ahold Delhaize.
Dans l’attente, Delhaize a publié un beau résultat semestriel, avec un chiffre d’affaires en hausse de 4,2 % et un bénéfice opérationnel en hausse de 18,1 % (+2,8 % et +10,4 % au 2e trimestre).
– Bank of America (conservez) reste handicapée par un chiffre d’affaires qui ne redémarre pas ; le résultat trimestriel profite certes de la baisse des coûts, mais c’est très insuffisant pour modifier notre conseil.
– Barco (conservez) a réalisé au 1er semestre un chiffre d’affaires tout à fait conforme aux attentes et a même fait grimper sa rentabilité. Pour l’ensemble de 2016, le groupe se montre plus optimiste qu’avant : il prévoit une hausse du bénéfice opérationnel avant amortissements d’environ 20 %; nous relevons nos prévisions.
– Befimmo (achetez) a publié un résultat semestriel sans surprise et confirme prévoir un dividende brut stable pour 2016.
– Daimler (conservez) devra s’acquitter, avec d’autres constructeurs, d’une amende pour entente sur les prix, ce qui entraîne une baisse de 12 % de son résultat trimestriel (sans cette charge exceptionnelle, le bénéfice opérationnel gagne 7 %, ce qui est mieux que prévu).
– Gimv (achetez) a réalisé au 1er trimestre de son exercice (clôture annuelle le 31/03) quatre fois plus de ventes de participations que d’achats (5 nouvelles participations); il a notamment cédé une de ses plus grosses participations (celle du groupe alimentaire Vandemoortele).
– GTT (achetez) a déçu en réduisant sa prévision de chiffre d’affaires pour 2016 (due selon le groupe à l’attentisme des clients). L’objectif de marge est cependant confirmé.
– Immo Moury (conservez) a publié un résultat annuel (clôture le 31/03) révélant une hausse d’un certain nombre de coûts beaucoup plus forte que prévu. Le dividende reste stable en brut ; en net, suite à la hausse du précompte mobilier, il recule à 1,6790 EUR.
– Melexis (achetez), qui publiera son résultat semestriel mercredi prochain, a profité de l’offre de rachat lancée sur ARM, qui conçoit surtout des puces pour smartphones. Le secteur est depuis un certain temps en proie à la fièvre des fusions.
– Netflix (restez à l’écart) a chuté suite à l’annonce d’un résultat trimestriel révélant que le groupe a raté ses objectifs d’abonnements (mais le titre ne devient pas intéressant).
– Novartis (conservez) a publié un résultat un peu meilleur qu’attendu, avec un chiffre d’affaires trimestriel stable ; les produits de croissance (Gilenya ,Cosentyx) ont compensé l’impact de l’arrivée d’un générique sur son anticancéreux Glivec. Mais le groupe se fait plus prudent pour le second semestre (des dépenses supplémentaires seront nécessaires pour soutenir les ventes de l’Entresto). Nous réduisons nos prévisions.
– Orange Belgium (vendez) a publié un résultat semestriel encourageant (chiffre d’affaires ; +0,3 %, bénéfice +2,4 %). Le nombre de clients et le chiffre d’affaires moyen par client ont augmenté. La récente offre internet/tv a mieux démarré que prévu. Pour l’ensemble de l’année, le groupe relève sa prévision de bénéfice opérationnel avant amortissements (suite à une reprise de provision, inscrite précédemment pour la taxe wallonne sur les pylônes, laquelle a finalement fait l’objet d’un jugement favorable au groupe).
– Roche (conservez) surprend agréablement avec des ventes en hausse de 5 % (hors effets de change), grâce notamment à la croissance des anticancéreux MabThera/Rituxan et Perjeta. Le groupe confirme ses prévisions et nous faisons de même.
– Syngenta (acceptez l’offre) a publié un résultat trimestriel décevant et fait toujours l’objet d’une offre de rachat lancée par ChemChina, prolongée jusqu’en septembre (nous y reviendrons).
– Unilever (vendez) a publié pour le 1er semestre un bénéfice par action stable, mais grâce à des efforts sur les coûts car le chiffre d’affaires perd 2,6 % et la hausse des volumes vendus reste faible. Les pays émergents peinent à prendre la relève des pays développés. Et le groupe ne semble pas se décider à céder certains produits en recul (margarines), pour réinvestir dans les soins personnels. L’action profite un peu trop du caractère défensif de son activité.
– Van de Velde (achetez) aura bientôt un nouveau CEO, qui entrera totalement en fonction le 1er janvier 2017 au plus tard.
– Wereldhave Belgium (conservez) a publié un bon résultat pour le 1er semestre avec notamment une hausse des revenus locatifs de 9,2 %.

 

A l’agenda

– Lundi 25 juillet : résultat trimestriel de Texas Instruments, Philips, Kimberly-Clark ; indice du climat des affaires en Allemagne
– Mardi 26 juillet : résultat trimestriel de BP, DuPont, Verizon, Apple, Michelin, Eli Lilly, LVMH, Orange, Randstad
– Mercredi 27 juillet : résultat trimestriel de Mondelez, Airbus, Nasdaq OMX, BASF, Coca-Cola, Melexis, Santander
– Jeudi 28 juillet : résultat trimestriel de BNP Paribas, Total, Repsol, Carrefour, Cofinimmo, Danone, Enel, Engie, Euronav, Exmar, L’Oréal, Ontex, RELX, Royal Dutch Shell, Saint-Gobain, Telefónica, Telenet, UCB, Volkswagen
– Vendredi 29 juillet : résultat trimestriel de Pearson, UBS, Barclays, AB InBev, ArcelorMittal, Bekaert, ENI, Galapagos, GBL, Intervest Offices & Warehouses, Proximus, Sanofi, Solvay, Umicore, Vastned Retail Belgium, Vinci, Wolters Kluwer; inflation et PIB dans la zone euro

 

Partagez cet article