Analyse
Forte hausse des taux portugais il y a un an - jeudi 1 septembre 2016

Suite à un vente de panique, de nombreux investisseurs ont vendu leurs obligations d'Etat portugais.

Résultat : les taux portugais sont montés en flèche.
La pression à la baisse sur les taux pourrait à terme complètement disparaître.

 

L’agence de notation canadienne DBRS, la seule à encore classer le Portugal dans la catégorie « investissement » (= bonne capacité à rembourser ses obligations), a admis que la probabilité d’une baisse du rating du Portugal avait augmenté après la publication de mauvais chiffres économiques pour le pays.

 

Un vent de panique a éclaté après la vente massive d’obligations d’Etat portugais et les taux d’intérêt ont remonté. Les investisseurs craignent que le Portugal ne perde sa seule notation non spéculative, avec comme conséquence l’arrêt par la BCE de ses achats massifs d’obligations d’Etat portugais. La pression à la baisse sur les taux devrait alors complètement disparaître.

Partagez cet article