Analyse
Etats-Unis : passage à vide pour l’emploi il y a un an - mardi 11 octobre 2016

Après n’avoir créé que 167 000 postes de travail en août, l’économie américaine n’en a encore créé que 156 000 en septembre.

Le dynamisme de l’économie américaine nous incite néanmoins à continuer à y investir jusqu’à 10 % de notre portefeuille de fonds. 

 

Les chiffres de l’emploi donneront du fil à retordre à la Présidente de la Federal Reserve Janet Yellen, elle qui avait laissé entendre fin août que les arguments en faveur d’une hausse des taux directeurs se renforçaient. D’autant que le chômage est passé de 4,9 % en août à 5,0 % en septembre.

 

Le statu quo monétaire risque donc de se poursuivre jusqu’en 2017, ce qui devrait plaire aux marchés qui continuent à profiter de la surabondance de liquidités à très bon prix.

 

En hausse de 2,6 % sur un an, les salaires horaires évoluent par ailleurs toujours plus vite que l’inflation, renforçant le pouvoir d’achat des ménages, moteur n°1 de l’économie.

 

Partagez cet article