Analyse
Statu quo monétaire aux USA il y a 9 mois - mardi 8 novembre 2016

Conformément aux attentes, la Réserve fédérale a laissé ses taux directeurs inchangés.

Mais la probabilité d’une hausse en décembre se précise.

 

Les autorités ont insisté sur l’amélioration graduelle des indicateurs et indiqué qu’après un 1er semestre décevant, l’activité économique se reprend, renforçant ainsi les arguments en faveur d’une hausse des taux en décembre (les marchés en estiment la probabilité à près de 70 %). Une hausse de 0,25 % semble probable. Certes, la création de postes de travail en octobre n’a pas dépassé les 161 000 unités, mais le chômage est tombé à 4,9 % et la hausse des salaires a été de 2,8 %, un sommet depuis 2009. De quoi améliorer le pouvoir d’achat des ménages, dont la consommation est le premier moteur de croissance.

 

Partagez cet article