Analyse
Hausse de l’inflation au Royaume-Uni en novembre il y a 11 mois - mercredi 14 décembre 2016
Il s’agit de la plus forte hausse annuelle des prix à la consommation depuis octobre 2014.

Pas de quoi changer quoi que ce soit à la présence des actifs britanniques dans notre stratégie.

L’inflation britannique a grimpé à 1,2% en novembre contre 0,9% en octobre et seulement 0,3% en mai (mois précédant le vote en faveur du Brexit).
La hausse a surtout été alimentée par le prix de l’habillement, des carburants et de certains équipements (ordinateurs...). Mais, fondamentalement, c’est la dépréciation de la livre qui l’explique. Car, en novembre, les prix des importations ont été de 14,6 % plus élevés qu’un an plus tôt. Cela se répercute sur les prix dans les magasins. Et cela affecte aussi les marchandises produites au Royaume-Uni, à partir de produits importés.
Ces prochains mois, l’inflation continuera d’augmenter au Royaume-Uni au fur et à mesure que la hausse des produits importés se diffusera dans les magasins.
Car la livre, malgré son rebond depuis début novembre, est toujours nettement dépréciée par rapport à un an plus tôt. Et la hausse des prix pétroliers renforcera l’inflation.

Partagez cet article