Analyse
La Banque centrale européenne ne modifie pas sa politique monétaire il y a 9 mois - vendredi 10 mars 2017
Elle restera accommodante ces prochains mois, malgré une croissance conforme au potentiel et une inflation proche de l’objectif de 2%.
Le principal taux directeur reste à 0% et les achats d’actifs sont maintenus (80 milliards en mars, 60 milliards par mois d’avril à décembre).
Le communiqué ne précise cependant plus que le conseil des gouverneurs utiliserait tous les moyens à sa disposition en cas de besoin pour atteindre ses objectifs et Mario Draghi a précisé que le texte avait été ainsi modifié pour indiquer qu'il n'y a plus de sentiment d'urgence.
Il s’est par ailleurs félicité de l’efficacité de sa politique, soulignant la poursuite de la reprise économique et la confirmation d’une hausse du PIB de 0,5% du 3e au 4e trimestre 2016.
La BCE relève d’ailleurs ses prévisions de croissance, à 1,8% pour 2017 et 1,7% pour 2018.
Et elle ne se montre pas inquiète de la hausse de l’inflation, à 2%.

Partagez cet article