Analyse
La semaine sur les marchés il y a 7 mois - vendredi 17 mars 2017
La Fed a relevé son taux directeur. Sur la semaine, le S&P 500 et le Nasdaq ont grimpé de 0,5%, le Stoxx Europe 50 de 1% et le Bel 20 de 0,65%. 
La semaine sur les marchés

La semaine sur les marchés

Comme attendu, la banque centrale américaine a relevé de 0,25% son principal taux d’intérêt. C’est le troisièmetour de vis depuis décembre 2015, motivé par la bonne santé du marché de l’emploi aux USA et par les annonces de mesures de stimuli faites par le président Trump, qui pourraient faire déraper l’inflation (en février, celle-ci a été de 2,7% aux USA).
La Fed ne durcit cependant pas son message quant à la poursuite des hausses et rassure ainsi les marchés boursiers.

LES TENDANCES

– Le dollar s’est légèrement replié face à l’euro, favorisant ainsi les valeurs exportatrices européennes.
– Le résultat des élections aux Pays-Bas a globalement rassuré les marchés.
– Le secteur des matières premières a grimpé de 4% et celui de l’acier de 6%, grâce à un environnement devenu plus favorable aux valeurs cycliques.
– Le prix de l’once d’or a rebondi, porté par la baisse du dollar et par le discours de la Fed qui se fait moins dur que prévu (une hausse rapide des taux aurait été néfaste au prix de l’or); n’investissez toutefois en or que 5% maximum de vos avoirs.

LES ACTIONS

– Aedifica (vendez) lance une augmentation de capital pour financer son expansion, avec une ristourne de 12,3% sur les nouvelles actions, par rapport au cours avant l’annonce. Mais c’est encore trop cher. Ne souscrivez pas. Vendez vos droits en Bourse, ou, si cela occasionne trop de frais, attendez la vente des scripts (31/3).
– Ahold Delhaize (achetez) a vendu 5 supermarchés en Belgique (4 Albert Heijn et 1 Delhaize), ainsi qu’un magasin qui n’était pas encore ouvert, pour se soumettre aux conditions imposées par les autorités de la concurrence quant à la fusion; il doit encore trouver dans ce cadre 8 autres établissements à céder.
– Avantium (conservez) a atteint sans problème le capital de 100 millions d’euros avec son entrée en Bourse. Le nombre de souscriptions était plusieurs fois supérieur à l’offre. Les souscripteurs n’ont donc reçu qu’une partie de ce qu’ils avaient commandé. La première cotation a dépassé de 5,9% le prix de souscription (qui était de 11 EUR); à la clôture, la hausse était encore de 3,6%. Entre-temps toutefois, le cours est quasi revenu au prix de souscription.
– Befimmo (achetez) a cédé avec un bail emphytéotique de 99 ans le complexe Brederode à Bruxelles. Le résultat 2017 profitera ainsi d’une belle plus-value. Mais pour l’avenir, l’impact sera négatif sur les revenus et le bénéfice.
– Brederode (conservez) a fait croître la valeur de son portefeuille de 9% en 2016. Le bénéfice 2016 a toutefois baissé de 28% à 5,86 EUR par action. C’est la contribution du private equity qui a le plus baissé (mais 2015 avait été un grand cru). Le dividende grimpe de 10% à 0,77 EUR brut, soit 0,54 EUR net (nous tablions sur 0,53 EUR). Il n’y a pas de raison pour que la décote (22,5%, conforme à sa moyenne historique) se contracte encore.
– Care Property invest (conservez) a bénéficié d’un apport de capital par placement privé, dans le cadre de l’acquisition d’une maison de repos à Watermael-Boitsfort.
– Intel (achetez) prend pied dans le domaine prometteur de la voiture autonome en acquérant l’israélien Mobileye. Il paie un prix élevé et l’opération n’aura pas d’impact immédiat sur son bénéfice. Mais c’est un relais de croissance pour l’avenir.
– Montea (vendez) va développer un parc logistique aux Pays-Bas, à Waddinxveen, le long de l’autoroute A12.
– Picanol (vendez) a encore acheté pour 5,5 millions d’euros d’actions Tessenderlo (vendez), ce qui porte sa participation à plus de 40%.
– Sainsbury (conservez) souffre toujours d’une forte concurrence. Au 4e trimestre de son exercice (qui vient de se terminer), le chiffre d’affaires a gagné 0,1% (hors ventes de carburants et hors impact de la vente de l’activité pharma); dans les magasins existants, il perd 0,5%; chez Argos (non-food), récemment acquis, il grimpe de 3,8% (l’acquisition est donc une bonne affaire). 
– Tesla (vendez) profite du niveau élevé de son action pour lancer une augmentation de capital (jusqu’à 1,15 milliards de dollars par émission d’actions et d’obligations convertibles). Objectif : renforcer son bilan et financer le lancement de son Model 3 (grand public). Il met ainsi fin aux supputations qui entouraient cette opération. Le cours a bien réagi. Mais le risque commercial persiste.
– Thrombogenics (vendez) confirme l’échec commercial de son Jetrea dont les ventes aux USA ont encore reculé de 41%. L’an 2016 a clôturé sur une perte de 1,69 EUR, plombé par une réduction de valeur sur ce Jetrea. Certes, le groupe a réduit ses dépenses (forces de ventes, marketing,..), ne perdra plus d’argent sur ce seul médicament commercialisé et a assez de liquidités pour financer sa recherche pendant deux ans. Mais son panel de produits en développement offre encore trop peu de visibilité.
– Volkswagen (conservez si le risque ne vous effraie pas) a renoué avec le bénéfice en 2016, après une perte en 2015 suite au scandale des moteurs truqués. Cependant, la partie judiciaire de cette affaire est loin d’être terminée (nombreuses plaintes en cours dans de nombreux pays). Il est difficile d’en évaluer la facture totale, mais elle pourrait dépasser les 22,6 milliards d’euros déjà inscrits en provisions.
– WDP (vendez) accueille un second locataire sur son site WDPort à Gand; en outre, au 3e trimestre, Mainfreight prendra possession d’un centre de distribution qui va être développé.
– Zetes (vendez) a vu son chiffre d’affaires 2016 baisser de 1,9%. Mais son bénéfice a grimpé de 6,9% à 2,18 EUR par action. Compte tenu de l’offre de reprise de Panasonic, il n’y aura pas de solde de dividende (un acompte de 0,584 EUR net a été payé en décembre 2016). L’offre (à 54,50 EUR par action) n’attend plus qu’une dernière approbation (prévue en avril).

A L'AGENDA

– Lundi 20 mars : paiement du dividende d’AstraZeneca (150,2 pence brut) et de Roche (8,20 CHF brut); journée des investisseurs chez BNP Paribas; marchés fermés au Japon
– Mardi 21 mars : détails des résultats annuels de BMW; inflation au Royaume-Uni
– Mercredi 22 mars : Deutsche Telekom rencontre les investisseurs
– Jeudi 23 mars : résultat trimestriel d’Accenture, résultat annuel d’Immobel, paiement du dividende de BlackRock (2,50 USD), dernier jour de souscription à l’augmentation de capital d’Aedifica; indicateur immobilier aux USA; stocks de pétrole aux USA
– Vendredi 24 mars : résultat d’IBA; indicateur d’activité industrielle en zone euro; commandes de biens durables aux USA

Partagez cet article