Analyse
La semaine sur les marchés il y a 8 mois - vendredi 7 avril 2017
Encore une semaine sans grande conviction. Par rapport à une semaine plus tôt, le S&P 500 et le Stoxx Europe 50 terminent légèrement dans le rouge; le Bel 20 est resté stable.
La semaine sur les marchés

La semaine sur les marchés

L’incertitude quant à la capacité de la Maison blanche à lancer les réformes promises n’incite pas les investisseurs à se positionner sur les actions. D’autant que leur valorisation est un peu haute. Et en fin de semaine, les frappes américaines en Syrie ont encore renforcé l’aversion au risque (ce dont a profité l’or et, dans une moindre mesure, le baril de pétrole).

– Le secteur automobile a perdu 1,4% aux USA (suite à la publication de chiffres de ventes décevants pour le mois de mars) et 2,2% en Europe.
– Le secteur des banques européennes a perdu 0,4%, suite à des prises de bénéfices.
– Les secteurs plus défensifs terminent dans le vert (pharmacie : +0,5%; services aux collectivités : +0,5%).

– Aedifica (vendez) a clôturé fin mars une forte augmentation de capital et investit immédiatement une partie des fonds récoltés dans de nouveaux projets : trois établissements de résidence et de soins aux Pays-Bas (Hilversum, Kampen, Driebergen), plus un autre établissement de soins à construire à Hilversum. D’autres dossiers sont à l’étude. La SIR a pour objectif premier de croître aux Pays-Bas et en Allemagne.
– Atenor (achetez) a confirmé la vente d’un troisième immeuble à Budapest. Une convention de vente avait déjà été annoncée en février. Sur les six bâtiments prévus sur le site, trois sont déjà vendus, un est en cours de construction et déjà loué à 20%. Avec les deux immeubles déjà vendus cette année, un résultat 2017 semblable à celui de 2016 est d’ores et déjà assuré.
– D’Ieteren (vendez) a vu ses immatriculations de voitures neuves progresser en mars de 8,2%. Depuis le début de l’année, la hausse atteint 9,5%. Et depuis 2017 également, sa part de marché est en légère hausse (19,9% contre 19,6% au 1er trimestre 2016). Ce sont de bons chiffres mais nous craignons toujours l’impact négatif de la réforme prévue du régime des voitures de sociétés (probablement 60% des ventes du groupe).
– Reckitt Benckiser (vendez) envisage de céder ses marques alimentaires, une activité non stratégique (5% des ventes 2016). Le produit de la cession servirait à financer l’acquisition du spécialiste américain du lait infantile Mead Johnson.
– Retail Estates (conservez) réalise une augmentation de capital, pour financer le reste du coût du rachat (réalisé en décembre) d’un portefeuille de 25 immeubles commerciaux.
– Seadrill (restez à l’écart), actif dans le forage pétrolier en Norvège, s’effondre en Bourse après l’annonce d’une restructuration de sa dette, entraînant de lourdes pertes pour ses actionnaires et les détenteurs d’obligations. Le groupe est victime de la baisse des investissements des compagnies pétrolières et d’erreurs de gestion.
– Syngenta (acceptez l’offre) a le feu vert américain et européen pour son rachat par ChemChina (à conditions de céder certains produits phytosanitaires). La finalisation de l’opération est toujours prévue d’ici l’été. Il ne manque plus que les autorisations de l’Inde, du Mexique et de la Chine, ce qui ne devrait pas poser de problème.
– Teva (achetez) a le feu vert de l’autorité sanitaire américaine pour l’Austedo (nom commercial du SD-809), pour le traitement de la chorée associée à la maladie de Huntington; de quoi faire face à la perte du brevet du Copaxone.
– Unilever (conservez) ayant refusé l’offre de Kraft Heinz, il subit la pression de ses actionnaires pour une meilleure rémunération. Il tente de rebondir avec de nouvelles mesures, pour améliorer sa rentabilité et rester indépendant. Des activités seront vendues, d’autres fusionnées, les économies seront accrues. Le dividende 2017 sera augmenté de 12%. Nous y reviendrons.
– X-FAB (n’achetez pas) est entré en Bourse au niveau le plus bas de sa fourchette (8 EUR) et a connu des débuts mitigés sur le marché (cours d’ouverture inférieur de 2,5% au prix d’introduction; clôture à +1,8%).
– Xior Student Housing (conservez) a bouclé l’achat d’un complexe à Amstelveen (Pays-Bas), à aménager en immeuble pour étudiants, lequel devrait être exploité à partir de septembre 2018. Xior se renforce ainsi aux Pays-Bas, en mettant en outre pied dans la région du pays comptant le plus d’étudiants.

A l’agenda

– Lundi 10 avril : chiffre d’affaires trimestriel de LVMH
– Mardi 11 avril : inflation au Royaume-Uni, indice de confiance des investisseurs au Royaume-Uni
– Mercredi 12 avril : paiement du dividende de Nestlé (2,30 CHF brut), assemblée des actionnaires de Rio Tinto
– Jeudi 13 avril : paiement du dividende de Mondelez (0,19 USD brut), chiffre d’affaires de Carrefour; assemblée des actionnaires d’Eni; balance commerciale en Chine
– Vendredi 14 avril : inflation aux USA, Bourses fermées en Europe et aux USA

Partagez cet article