Analyse
L’économie américaine a commencé l’année sur un faux pas il y a 7 mois - mardi 2 mai 2017
Les taux de croissance du premier trimestre déçoivent.

En 2014, le 1er trimestre a été marqué par une contraction (attribuée alors à l’hiver rigoureux). En 2015 et 2016, le 1er trimestre a aussi été décevant.
Le 1er trimestre 2017 reste sur la même tendance : la croissance annualisée n’a pas dépassé 0,7%, malgré la multiplication des indicateurs encourageants.
Malgré ces faux-pas répétés au 1er trimestre, l’économie américaine est dynamique et devrait atteindre sur l’ensemble de 2017 une croissance de 2%. Nos portefeuilles investissent toujours en actions américaines, à titre de diversification.

Le chiffre de croissance du 1er trimestre 2017 n’est pas dramatique mais il est surprenant, d’autant que la faiblesse de l’économie est surtout due à la consommation des ménages qui augmente à peine (+0,3%) et des ventes de biens durables en net recul (-2,5%). Un développement assez étonnant dans un conjoncture où la confiance de ces mêmes ménages est au beau fixe, le marché du travail en bonne forme et les salaires progressent à bon rythme (+2,5% sur un an).

Mais ce n’est peut-être que partie remise : le taux d’épargne des ménages a augmenté (à 5,7%) et ces derniers pourraient se montrer moins frileux une fois que l’avenir de l’Obamacare et des réformes de Trump seront plus clairs. A noter également, la baisse des dépenses et de l’investissement publics (-1,7%) et ce alors que Trump a promis de faire de l’investissement en infrastructure une de ses priorités.

Partagez cet article