Analyse
La semaine sur les marchés il y a 3 mois - vendredi 7 juillet 2017
Les principales Bourses ont clôturé la semaine sans grande variation.
La semaine sur les marchés

La semaine sur les marchés

Vendredi midi, par rapport à une semaine plus tôt, le Stoxx Europe 50 et le S&P 500 cédaient 0,5%. Le Bel 20 gagnait quant à lui 0,8%.

Les investisseurs ont eu peu de nouvelles économiques à se mettre sous la dent, avant la publication des chiffres de l’emploi en juin aux USA.
En Europe, la BCE se prépare à une sortie très lente de sa politique monétaire accommodante, tout en s’inquiétant de l’impact que cela aurait sur les marchés. La semaine fut donc difficile pour l’obligataire, avec une hausse du taux allemand à 10 ans, à plus de 0,5%. Pour le moment, nous sommes encore très loin d’une hausse des taux à court terme en Europe.
Les spéculations sur le calendrier du resserrement monétaire ont néanmoins un peu pesé sur les échanges. Les valeurs du secteur des biens de consommation ont perdu 0,7%.
En revanche, la remontée des taux longs a profité au secteur européen des banques et à celui des assurances qui gagnent respectivement 2,7% et 2%.

– Atenor (achetez) lance un premier projet de bureaux en France (région parisienne), portant ainsi à 5 le nombre de pays dans lequel il est présent (avec la Belgique, le Luxembourg, la Hongrie et la Roumanie).
– Carrefour (conservez) a publié pour le 2e trimestre un chiffre d’affaires en hausse de 6,1%. En France, la hausse est de 0,8% avec une belle prestation des magasins de proximité et un retour à la croissance des hypermarchés. Dans le reste de l’Europe, la Belgique est le point faible (+2,2%) et la meilleure performance est celle de l’Espagne (+9,4%). Mais c’est surtout dans le reste du monde que le distributeur s’est bien comporté (Asie et Amérique latine : +13,6%).
– Cofinimmo (conservez) poursuit son expansion dans les immeubles de repos et de soins. Il fait l’acquistion de « centres de consultations médicales » aux Pays-Bas et d’une maison de repos en Belgique (à Rijmenan).
– EDP (achetez) fait l’objet d’une rumeur évoquant sa fusion avec Gas Natural. Mais EDP nie l'existence de négociations. Bien que le regroupement des deux entreprises puisse être logique (EDP a vendu certains actifs dans le gaz), il semble peu probable que la transaction ait lieu, notamment pour des questions politiques et réglementaires.
– Gimv (achetez) a investi dans le néerlandais Snack Connection (fruits secs) et dans le belge Arseus Medical (matériel et consommables pour le secteur médical). Il a aussi vendu sa participation dans RES Software (qui lui a fourni un rendement conforme à ses objectifs de long terme).
– IBA (vendez) a pris un sacré coup suite à son deuxième avertissement sur résultats. En mai, IBA avait déjà lancé un avertissement sur résultats, faisant alors état de retards de livraison pour six systèmes de protonthérapie à livrer (sur 26 projets en cours). A présent, le groupe communique que ce seront en réalité 13 projets sur 26 qui accuseront un retard de quelques mois à un an. En cause, les retards dans la construction des immeubles et des locaux dans lesquels les clients installeront ces équipements à livrer (retards constatés surtout dans les pays émergents). En outre, les efforts de réduction des coûts de production ne portent pas leur fruit aussi rapidement que prévu. A présent, pour l’exercice 2017, le groupe IBA mise sur une croissance du chiffre d’affaires limitée à 5 à 10% (contre 15 à 20% en mai) et sur une marge opérationnelle de 0 à 5% (contre 10 à 12% en mai). Pour le moyen terme, il compte cependant toujours sur une marge opérationnelle de 13 à 15%. Nous réduisons à nouveau nos prévisions.
– Intervest Offices & Warehouses (conservez) procédera au cours des 5 prochaines années, en collaboration avec le groupe Machiels, à la réhabilitation d’une partie du site occupé précédemment par Ford à Genk.
– Nyrstar (conservez) a conclu la vente de sa mine péruvienne de Coricancha. Le groupe s’est en outre couvert pour le second semestre de 2018 contre les effets de change et une baisse des prix du zinc.
– Reckitt Benckiser (vendez) réduit sa prévision de croissance de revenus pour l’exercice en cours (de +3% à +2%). La cyber attaque ayant frappé de nombreuses entreprises en juin (dont aussi Mondelez) aurait perturbé sa production et la distribution de ses produits.
– Renault (conservez) signe un accord en Chine pour la production de véhicules utilitaires avec un partenaire local. Le marché ne lui est pas inconnu (il avait signé en 2016 un accord pour une première usine dans le pays).
– Retail Estates (conservez) achète cinq zonings commerciaux aux Pays-Bas et fait ainsi dans ce pays un premier pas (assez osé selon nous compte tenu des nombreuses faillites de chaînes de magasins).
– Sainsbury (ne conservez plus; vendez) a réalisé un trimestre meilleur que prévu : une hausse comparable du chiffre d’affaires de 2,7%, avec une hausse de 2,3% dans les magasins existants (hors carburants) et de 7,2% dans les textiles. Le plan d’économies se déroule en outre comme prévu. Mais le groupe étant exclusivement présent au Royaume-Uni, il est très exposé aux conséquences du Brexit.
– Santander (conservez) réalise une augmentation de capital pour financer la reprise de Banco Popular. Jusqu’au 20 juillet, par 10 actions détenues, les actionnaires existants peuvent acheter une action nouvelle au prix de 4,85 EUR pièce. Malgré la réduction ainsi offerte, nous ne vous conseillons pas d’augmenter votre part dans Santander. Vendez vos droits en Bourse à ±0,10 EUR pièce (si les frais ne sont pas trop élevés).
– Tesla (vendez) lance la production de l’important « Model 3 », une voiture milieu de gamme destinée à élargir sa clientèle, jusqu’ici concentrée sur le haut de gamme. Alors que Tesla est coutumier des retards, ce lancement se fait dans les temps ! Certes, la production annoncée pour septembre pour ce modèle est inférieure aux précédentes prévisions. Mais pour décembre, les prévisions sont maintenues. Toutefois, atteindre la production totale visée de 500 000 voitures en 2018 et de 1 million en 2020 reste selon nous une gageure sur laquelle il vaut mieux ne pas parier. Et nous restons sceptiques sur la capacité du groupe à engranger prochainement des bénéfices réguliers. L’action demeure trop risquée et le cours bien trop haut.
– TINC (achetez) a pris une participation de 23% dans l’autoroute A11 (Knokke – Zeebrugge). Il s’agit de sa 15e participation dans un portefeuille réparti sur la Belgique, les Pays-Bas et l’Irlande.
– Total (conservez) prend la tête d’un consortium pour développer en Iran un grand gisement de gaz. Il y investira dans la première phase environ 1 milliard de dollars sur plusieurs années. Il n’y aura pas de production avant 2020/2021. L’annonce cadre avec le plan de croissance du groupe, qui espère par la suite signer d’autres contrats (pétrole, pétrochimie…) dans ce pays où les besoins en énergie sont importants.
– Van de Velde (conservez) est parvenu au 1er semestre à dégager une petite hausse du chiffre d’affaires (+1,4% ou +1,2% sur base comparable). Il ne relève pas pour autant sa prévision pour l’ensemble de l’exercice (il mise sur une stabilité tout au plus).
– Vastned Retail Belgium (achetez) a acheté trois immeubles de magasins haut de gamme et contigus à Anvers et poursuit ainsi sa stratégie (enrichir son portefeuille d’immeubles de commerce urbains de qualité). L’acquisition aura un impact direct sur le bénéfice.
– VGP (vendez) vend un parc logistique situé en Estonie. La transaction devrait être bouclée au 3e trimestre. Le produit de la vente sera utilisé pour étoffer ses marchés clef (Allemagne, Europe centrale, Espagne).
– WDP (vendez) achète le site industriel de Rettig ICC à Zonhoven, qui sera loué pour au moins 10 ans. L’opération sera financée par l’émission de nouvelles actions.

A L’AGENDA

– Lundi 10 juillet : paiement du dividende de Merck (0,47 USD brut), Roche rencontre les investisseurs
– Mercredi 12 juillet : assemblée Générale des actionnaires de BT, dernier jour de l’offre de reprise de Zetes et radiation du titre de la Bourse, réunion de la banque centrale du Canada
– Jeudi 13 juillet : paiement du dividende de Mondelez (0,19USD brut); balance commerciale chinoise
– Vendredi 14 juillet : inflation aux USA

Partagez cet article