Analyse
La semaine sur les marchés il y a 4 mois - vendredi 14 juillet 2017
Après quelques semaines incertaines en matière de hausse de taux, la Fed a rassuré les marchés. Et le secteur technologique s’est positivement distingué.
La semaine sur les marchés

La semaine sur les marchés

Vendredi midi, par rapport à une semaine plus tôt, le S&P 500 gagnait 0,7%, le Stoxx Europe 50 était en hausse de 1,5% et le Bel 20 de 1,6%.

La Fed a confirmé qu’elle n’était pas pressée de relever ses taux à court terme et que les relèvements seraient d’ampleur limitée. 
Les investisseurs attendent maintenant la publication des résultats des entreprises européennes et américaines. Ils verront si les bénéfices publiés et les perspectives annoncées à cette occasion justifient la hausse des cours des derniers mois.

Les valeurs technologiques ont clôturé la semaine dans le vert (+1,8% pour le Nasdaq, +2,8% pour l’indice mondial) et le compartiment des semi-conducteurs a gagné 3,5% (+4,4% depuis début juillet, +46,5% sur 12 mois). Le secteur profite de la demande liée au stockage des données, à l’intelligence artificielle, etc. ainsi que des espoirs liés à la voiture autonome. Vu les lourds investissements et l’expérience technologique nécessaires pour s’imposer dans le secteur, les géants en place sont protégés de la concurrence et imposent plus facilement leurs prix.

– Aedifica (vendez) étend son portefeuille aux Pays-Bas avec l’acquisition d’un projet d’établissement de soins à Ede (à construire). Depuis son augmentation de capital de mars 2017, c’est son 14e investissement dans le secteur des établissements pour seniors. 
– AstraZeneca (vendez) a souffert de rumeurs prétendant que son directeur général pourrait le quitter, pour rejoindre le spécialiste des médicaments génériques Teva (achetez), sans directeur depuis février 2017. Une rumeur qui intervient alors qu’AstraZeneca attend pour ces prochains mois les résultats d’études d’un important traitement contre le cancer du poumon. 
– Care Property Invest (conservez) a conclu son premier investissement en Wallonie (résidence service à Libramont). 
– Metro a fait l’objet d’une scission ce 13 juillet, comme prévu. Si vous n’aviez pas vendu avant la scission, vous détenez à présent, pour chaque ancienne action Metro détenue :
. une action Ceconomy (code ISIN DE0007257503; 9,65 EUR; vendez) qui englobe les activités d’électronique grand public (Media Markt et Saturn)
. une action Metro Wholesale & Food Specialist (code ISIN DE000BFB0019; 18,17 EUR; vendez), qui englobe les activités de distribution alimentaire et de foodservice. 
– Ontex (conservez) a ouvert sa première usine en Ethiopie; elle approvisionnera le marché local pour la marque de langes Canbebe. La démarche s’inscrit dans la stratégie du groupe, visant une expansion sur les marchés émergents.
– Pearson (conservez) va vendre la moitié de sa participation dans l’éditeur Penguin Random House à un prix peu élevé. De quoi réduire le poids de sa dette. Mais l’incertitude persiste sur ses espoirs de croissance et le niveau du dividende. 
– PostNL (achetez) a un peu grimpé en Bourse suite à une déclaration du ministre de l’économie des Pays-Bas laissant entendre que le marché du courrier avait besoin de réformes, compte tenu de l’essor de la voie électronique. Mais à ce stade, le cours reste trop sanctionné. 
– Royal Dutch Shell (conservez) poursuit sa vente d’actifs (cette fois en Irlande), pour réduire sa dette. Sur les 30 milliards de dollars qu’il avait prévu de vendre de 2016 à 2018, 20 milliards ont déjà été annoncés ou réalisés. Ce qui prouve que la réduction de sa dette reste une priorité. La modération des investissements et le contrôle des coûts restent aussi au programme. C’est essentiel, dans le contexte actuel de faiblesse des prix du pétrole, qui inhibe l’amélioration de sa rentabilité.
– WDP (vendez) a créé une joint-venture pour établir à Westerlo un nouvel entrepôt pour le groupe américain de cosmétiques Estée Lauder. La livraison est prévue pour le 1er trimestre 2018. L’immeuble sera loué pour une durée fixe de 15 ans.

A L’AGENDA

– Lundi 17 juillet : résultat de BlackRock; inflation dans la zone euro 
– Mardi 18 juillet : résultat de Bank of America, IBM, Ericsson, Novartis; confiance des investisseurs en Allemagne, inflation au Royaume-Uni
– Mercredi 19 juillet : résultat de Barco, de Befimmo
 Jeudi 20 juillet : résultat d’Unilever, d’Intervest Offices & Warehouses, de Wereldhave Belgium; déclaration intermédiaire de Gimv; réunion de la banque centrale européenne (décision sur les taux)
– Vendredi 21 juillet : résultat de Vodafone, de General Electric

 

Partagez cet article