Analyse
Ces dernières semaines sur les marchés il y a 3 mois - vendredi 18 août 2017
Les investisseurs ont été inquiétés par la rhétorique guerrière entre USA et Corée du Nord et la crainte d’un conflit nucléaire.
Ces dernières semaines sur les marchés

Ces dernières semaines sur les marchés

Depuis le début du mois d’août, le S&P 500 a reculé de 1,6%, le Stoxx Europe 50 de 1,5% et le Bel 20 de 0,9%. Le Nasdaq a quant à lui perdu 2%.

Aux USA, en plus de la crise coréenne qui a affecté les Bourses, le Président Trump s’est encore distingué par ses déclarations à la presse et sur Twitter. En accusant Amazon d’être à l’origine du déclin de beaucoup de villes et de communautés, ainsi que des déboires du commerce de détail, il a créé un précédent dangereux. L’action Amazon a perdu 2,7% et tout le secteur technologique a souffert, plombant ainsi le Nasdaq.

Lisez aussi nos récentes analyses sur Spirit Aerosystems, Pfizer et Teva (pour laquelle nous avons changé de conseil : n’achetez plus mais conservez).

L’Europe a été un peu moins concernée par les événements internationaux. Certes, le Stoxx Europe 50 a reculé, mais Francfort est resté dans le vert (+0,7%), tout comme Milan (+1,4%) et Paris est resté stable. C’est aussi grâce au beau dynamisme affiché par nos économies, avec une révision à la hausse du PIB réalisé par la zone euro au deuxième trimestre.

Lisez aussi nos récentes analyses sur Adidas et PostNL.

En Belgique, la Bourse a limité les dégâts depuis le début du mois. Cette semaine, le Bel 20 s’est très bien comporté. Mais l’optimisme a rechuté en fin de semaine suite aux attentats en Espagne. Ce vendredi midi, le Bel 20 gagnait toutefois toujours 1% par rapport à une semaine plus tôt. L’indice a été stimulé cette semaine par les performances d’Engie (achetez), qui a profité de la publication d’un résultat meilleur que prévu par son collègue allemand RWE, ainsi que du conseil d’achat d’une influente société de Bourse. La biotech Galapagos (vendez) a poursuivi son ascension, suite à la publication des résultats prometteurs d’une étude sur un nouveau médicament pour les poumons. Nyrstar (conservez) a encore profité des prix élevés du zinc, qui ont battu leur record des 10 dernières années. Et la SIR Aedifica (vendez) a conclu un accord pour la construction de 17 maisons de repos en Allemagne, un des plus gros contrats de son existence.

Lisez aussi nos récentes analyses sur bpost, Resilux, Ageas, Euronav, KBC, Sipef (qui a publié cette semaine un résultat meilleur que prévu) et la SIR Wereldhave Belgium (pour laquelle nous avons changé de conseil : n’achetez plus mais conservez).

Au Royaume-Uni, la livre a encore perdu des plumes (-1,6% face à l’euro depuis début août). En cause, les propositions de Londres dans le cadre du Brexit, qui sont froidement reçues par l’Union Européenne.

Le Japon, très proche de la péninsule coréenne et dans le viseur de Pyongyang, est parmi les pays les plus concernés par la crise avec la Corée. Malgré de très bons chiffres de croissance, l’indice Nikkei a perdu 2,3%.

A L’AGENDA

Lundi 21 août : résultat de Roularta
Mercredi 23 août : résultat d’Agfa-Gevaert, de Picanol, Qrf et Tessenderlo
Jeudi 24 août : résultat de Deceuninck, IBA, Kinepolis, Leasinvest Real Estate et Xior Student Housing
Vendredi 25 août : résultat de Sioen

Partagez cet article