Analyse
En Inde, l’inflation se réduit et la banque centrale en profite pour baisser ses taux il y a 4 mois - vendredi 4 août 2017
En juin, l’inflation indienne est tombée à 1,54%. Du jamais vu !

Souvent, en effet, les rigidités et les dysfonctionnements du marché intérieur induisent des prix plus élevés pour les consommateurs. Mais quoi qu’il en soit, la Bourse de Bombay est moins intéressante que celle d’autres pays émergents dans lesquels nos portefeuilles sont investis (Indonésie, Chine). Restez donc à l’écart de l’Inde.

La faiblesse de l’inflation est due à la stabilité des prix du pétrole, à la mousson abondante qui a contenu les prix des denrées alimentaires, et à la cherté de la roupie, qui rend moins chers les produits importés.

La Reserve Bank of India en profite pour revoir une nouvelle fois à la baisse ses taux directeurs (pour la septième fois depuis 2015), à 6% seulement.

Au vu de la conjoncture favorable et des taux en baisse, l’Inde devrait s’affirmer comme l’une des économies les plus dynamiques pour l’année en cours.

Néanmoins, la mise en application des réformes de Modi n’a rien d’évident et s’avère poussive. Et d’autre part, la roupie indienne, largement surévaluée, rend peu intéressants les actifs financiers du pays. 

 

Partagez cet article