Analyse
La semaine sur les marchés il y a 5 mois - vendredi 25 août 2017
Les investisseurs restent prudents, dans l’attente des déclarations des banques centrales.
La semaine sur les marchés

La semaine sur les marchés

Ils s’interrogent sur le devenir des politiques monétaires.
Ce vendredi midi, par rapport à une semaine plus tôt, le S&P 500 limitait sa hausse à 0,6%, le Stoxx Europe 50 à 0,5% et le Bel 20 perdait 0,25%.

– Le secteur européen des médias et de la publicité a perdu 2%, plombé par la chute de 8% de l’anglais WPP (qui réduit ses prévisions de chiffre d’affaires) et de 3 % de RTL Group.
– Le secteur minier a gagné 3%, grâce à l’envol des cours des matières premières ces dernières semaines (cuivre, zinc, nickel…), dû à l’insuffisance de l’offre face à la forte demande. Rio Tinto (achetez) a gagné 9%.

EN BELGIQUE

Lisez nos récentes analyses relatives à Agfa-Gevaert, Roularta, Tessenderlo et X-Fab.

Ahold Delhaize (achetez), très présent aux USA, a souffert de deux annonces : d’une part celle d’une alliance de Wal-Mart Stores et Google, prévoyant la vente de centaines de milliers de produits via Google Express; et surtout celle d’Amazon, qui va réduire les prix de vente dans la chaîne Whole Foods (récemment acquise) et déclarer ainsi une guerre des prix dans le secteur américain de la vente de détails.
– Deceuninck (conservez) a stabilisé son bénéfice opérationnel (avant amortissements et exceptionnels), malgré l’évolution défavorable des prix des matières premières et de la livre turque (et démontre ainsi une fois de plus sa capacité à augmenter ses prix pour compenser).
– IBA (vendez), dont la valorisation était dopée par l’enthousiasme de nombreux analystes, a lancé son troisième avertissement sur résultat en moins de trois mois; le cours a perdu 12% sur la semaine malgré son rebond de vendredi; pour 2018 et 2019, IBA n’espère plus qu’une croissance annuelle des ventes de 0 à +5% (contre 10% auparavant) et une marge de 5 à 9%. Pour la suite, le groupe reste optimiste. Nous rabaissons néanmoins un nouvelles fois nos attentes.
– Kinepolis (vendez) veut encore doubler le nombre de ses complexes ces prochaines années (par des acquisitions).
– Picanol (vendez) est bien parti pour réaliser une seconde année record (malgré les déboires de Tessenderlo dont il détient 40%).
–  VGP (vendez) a profité de l’annonce d’un dividende annuel dès 2018.

A L’ETRANGER

Lisez nos récentes analyses relatives à Chevron, Cisco, Kraft Heinz, Repsol et UBS.

– Apple (conservez) aurait fixé au 12/9 la présentation du nouvel iPhone 8. Nous y reviendrons. Le résultat trimestriel a dépassé les attentes et le cours est à son sommet.
– CA (conservez), qui a publié un chiffre d’affaires trimestriel en hausse de 3% et un bénéfice par action en hausse de 5%, relève ses prévisions pour l’exercice en cours (clôture le 31/03). Le cours a ainsi gommé une partie de l’effet de la déception liée à l’abandon de l’offre de BMC Software. Les perspectives sont encore trop faibles pour acheter.
– Novartis (conservez) a reçu le feu vert en Europe pour le Kisqali (cancer du sein), qui était déjà approuvé aux USA. Le Kisqali participera au retour de la croissance prévue pour 2018 et devrait devenir un des produits vedettes du groupe (malgré la concurrence de l’Ibrance de Pfizer).
– Société Générale (conservez) affiche pour sa banque de détail en France un résultat plombé par les taux faibles et de moins bonnes performances que ses concurrents. Les activités d’assurance et de banque de détail à l’étranger se portent cependant mieux.
– Syngenta est à 98% aux mains de ChemChina; son retrait de la Bourse a été demandé (nous ne la suivrons déjà plus).
– Western Union (conservez) relève légèrement son objectif de bénéfice 2017. Mais ses investissements (e.a. dans le paiement digital) entraînent des coûts qui freineront la hausse du résultat 2018.

A L’AGENDA

– Mercredi 30 aout : résultat de Carrefour; PIB trimestriel des USA
– Jeudi 31 août : résultat d’Ackermans & van Haaren, Atenor, Bouygues, CFE, D’Ieteren, EVS, KBC Ancora et Van de Velde; inflation et chômage dans la zone euro
– Vendredi 1er septembre : paiement du dividende d’Intel (0,275 USD brut) et Pfizer (0,32 USD brut); emploi aux USA

Partagez cet article